VIDEO. Héros solitaires, armes et larmes... Les cinq éléments du cinéma de Luc Besson

FRANCEINFO

Le réalisateur français revient dans les salles obscures, mercredi, avec "Valérian et la Cité des mille planètes".

Avec 180 millions d'euros, c'est le film le plus cher de l'histoire du cinéma français. Le nouveau long métrage de Luc Besson, Valérian et la Cité des mille planètes, débarque dans les salles obscures mercredi 26 juillet. L'occasion pour franceinfo de revenir sur cinq éléments récurrents dans l'univers du réalisateur de 58 ans.

Des héroïnes seules et charismatiques

On trouve généralement, dans les films de Luc Besson, des héros solitaires, qui sont souvent des héroïnes : Nikita, Jeanne d'Arc, Leeloo (dans Le Cinquième Elément), Adèle Blanc-Sec, Lucy, ou encore Mathilda (dans Léon). Cette dernière, incarnée par Natalie Portman, raconte d'ailleurs dans le film : "Ma famille a été tuée pour une histoire de drogues. Je me suis enfuie avec un gars génial : un vrai tueur, le meilleur de toute la ville. Si vous ne m'aidez pas, je serai morte d'ici ce soir." Il y a également Jacques Mayol, personnage principal du Grand Bleu, qui dit, à propos de ses plongées en apnée.

Il faut une bonne raison pour remonter. J’ai, des fois, du mal à en trouver une.

Jacques Mayol

dans "Le Grand Bleu"

Fusillades, larmes et plongées vertigineuses

Les armes à feu sont également nombreuses dans l'œuvre du cinéaste. De Subway à Léon en passant par Lucy et Valérian, les fusillades sont fréquentes. Dans la logique de ces films souvent marqués par l'action, les courses-poursuites ponctuent les scénarios. Dans ce tumulte, les émotions des personnages sont évidemment mises à rude épreuve. Résultat, les larmes coulent souvent, qu'elles soient de rage, de détresse ou de tristesse.

Métaphore du lâcher-prise, ultime geste de désespoir ou astuce pour sortir vainqueur d'une course-poursuite, les plongées parfois vertigineuses sont fréquentes dans l'œuvre de Luc Besson. Elles peuvent avoir lieu dans l'océan, comme dans Le Grand Bleu, ou dans des paysages démesurément hauts, comme dans Le Cinquième Elément ou Valérian et la Cité des mille planètes.

Vous êtes à nouveau en ligne