VIDEO. Andy Serkis, l'acteur inconnu que tout le monde a déjà vu

Le comédien collectionne les premiers et les seconds rôles marquants mais son visage ne vous dit sans doute pas grand chose. Parce que cet acteur britannique est devenu la référence des rôles qui nécessitent de la "performance capture".

César, Gollum, King Kong ou encore le capitaine Haddock… Tous ces personnages sont devenus "réalité" grâce à Andy Serkis. Depuis son interprétation de Gollum dans l’adaptation de l’œuvre de Tolkien, Le Seigneur des anneaux, l’acteur britannique, s’est imposé comme la référence pour faire exister un personnage grâce aux effets spéciaux.

A 53 ans, il reprend son rôle du singe César dans La Planète des singes : suprématie, troisième volet de la saga débutée en 2011 qui sort mercredi 2 août. Après la bestiole soumise à l’anneau, le chef des primates est l’autre rôle marquant de sa carrière.

Il joue aussi "en vrai"

Pourtant, sous les capteurs et les combinaisons bleues ou grises se cache un véritable acteur. Formé au théâtre, il a tenu quelques seconds rôles dans des films comme Le Prestige (Christopher Nolan, 2006) ou Avengers : l’ère d’Ultron (Joss Whedon, 2015). Andy Serkis a également une autre casquette, celle de réalisateur. Cet automne sortira son deuxième long-métrage, Breathe.

Vous êtes à nouveau en ligne