Chine : trois petits pandas au zoo

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Direction la Chine avec un débat qui tient le pays en haleine. Trois petits pandas, des triplés, c'est rarissime. Ce qui l'est encore plus, c'est qu'ils ont survécu. Il est très difficile de les approcher. Les voilà, les premiers pandas triplés en vie jamais recensés. Il y a deux garçons et une fille. Ils n'ont toujours pas de nom mais ont un mois et demi. Ils sont tirés d'affaire, en principe. Le 19 juiller, à 1h10 du matin, Ju Xiao, 12 ans, donne naissance à un premier bébé. Arrive le 2e comme prévu. Mais surprise, voilà que débarque, une heure plus tard, un 3e. Après le 2e, on a cru que c'était fini. On a gardé Ju Xiao en observation. elle a donné des signaux bizarres. Comme s'il y en avait un 3e, on ne pouvait pas croire ça. Quand on l'a vu naître, on a cru que c'était un miracle. D'après les traditions, les mères prennent leurs petits dans la gueule. Elles ne peuvent donc en prendre qu'un, les autres doivent mourir. En captivité, il en va autrement. On a laissé à Ju Xiao le dernier-né, le plus fort qu'elle avait choisi, et on a sauvegardé les deux autres. Aujourd'hui, elle les accepte tous. On les Iui confie à tour de rôle. Si elle a pour ses bébés des gestes très maternels, elle n'a pas assez de lait pour tous ses enfants. Cette naissance multiple résulte d'un accouplement naturel. La période de fertilité des femelles est de 2 à 3 jours par an. Il faut ensuite trouver le bon partenaire. Les pandas ne sont pas très portés sur la chose. Pour que ça marche, il leur faut de l'amour. Quand on a vu qu'elle semblait entrer dans la période propice, on l'a présentée à tous les mâles disponibles. Heureusement qu'il y a eu un coup de foudre avec Ling-Ling. Les 3 nouveaux-nés ont une demi-soeur, un an. Cela lui fera de la compagnie car elle s'ennuie ferme.

Direction la Chine avec un débat qui tient le pays en haleine. Trois petits pandas, des triplés, c'est rarissime. Ce qui l'est encore plus, c'est qu'ils ont survécu. Il est très difficile de les approcher.

Les voilà, les premiers pandas triplés en vie jamais recensés. Il y a deux garçons et une fille. Ils n'ont toujours pas de nom mais ont un mois et demi. Ils sont tirés d'affaire, en principe. Le 19 juiller, à 1h10 du matin, Ju Xiao, 12 ans, donne naissance à un premier bébé. Arrive le 2e comme prévu. Mais surprise, voilà que débarque, une heure plus tard, un 3e.

Après le 2e, on a cru que c'était fini. On a gardé Ju Xiao en observation. elle a donné des signaux bizarres. Comme s'il y en avait un 3e, on ne pouvait pas croire ça. Quand on l'a vu naître, on a cru que c'était un miracle.

D'après les traditions, les mères prennent leurs petits dans la gueule. Elles ne peuvent donc en prendre qu'un, les autres doivent mourir. En captivité, il en va autrement. On a laissé à Ju Xiao le dernier-né, le plus fort qu'elle avait choisi, et on a sauvegardé les deux autres. Aujourd'hui, elle les accepte tous. On les Iui confie à tour de rôle. Si elle a pour ses bébés des gestes très maternels, elle n'a pas assez de lait pour tous ses enfants. Cette naissance multiple résulte d'un accouplement naturel. La période de fertilité des femelles est de 2 à 3 jours par an. Il faut ensuite trouver le bon partenaire. Les pandas ne sont pas très portés sur la chose. Pour que ça marche, il leur faut de l'amour.

Quand on a vu qu'elle semblait entrer dans la période propice, on l'a présentée à tous les mâles disponibles. Heureusement qu'il y a eu un coup de foudre avec Ling-Ling.

Les 3 nouveaux-nés ont une demi-soeur, un an. Cela lui fera de la compagnie car elle s'ennuie ferme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne