Chasser le Pokémon peut vous conduire dans des endroits dangereux si vous ne faites pas attention. 
Chasser le Pokémon peut vous conduire dans des endroits dangereux si vous ne faites pas attention.  (MAKSIM BOGODVID / SPUTNIK / AFP)

Champ de mines, base militaire, falaises... Ces endroits où il vaut mieux éviter de chasser les Pokémon

Pokémon Go peut être dangereux pour la santé. Les yeux rivés sur l'écran de son smartphone sur lequel il joue à ce jeu vidéo, scrutant l'apparition d'un Bullbizar ou d'un Tentacruel, le chasseur oublie tout. Y compris les règles de sécurité de base. Francetv info revient sur les endroits où l'on a déjà frôlé le drame depuis l'arrivée du jeu à succès (toujours pas sorti en France).

Sur des bases militaires

La scène est digne d'OSS 117 ou d'Austin Power. Un Français, en voyage d'affaires dans la ville portuaire de Cirebon, en Indonésie, est entré par inadvertance dans une base militaire en jouant à Pokémon Go sur son smartphone. Obnubilé par le jeu vidéo, il s'est égaré. Comprenant son erreur, il a tenté de rebrousser chemin mais s'est retrouvé nez à nez avec des militaires. Appréhendé et interrogé pendant plusieurs heures, le jeune homme de 27 ans a finalement été relâché mardi 19 juillet.

Des chasseurs de Pokémon, à quelques centimètres des voitures en plein centre-ville de Jakarta (Indonésie). 
Des chasseurs de Pokémon, à quelques centimètres des voitures en plein centre-ville de Jakarta (Indonésie).  (DASRIL ROSZANDI / NURPHOTO / AFP)

Dans des champs de mines

En Bosnie, les chasseurs de Pokémon ont été priés d'éviter les champs de mines dans la région de Posavina, dans le nord du pays. Une zone encore marquée par la guerre de 1992-1995 entre Serbes, Bosniaques et Croates. Sur sa page Facebook, l'association Posavina bez mina ("Posavina sans les mines") a demandé aux fans de Pikachu de "respecter des panneaux d'avertissement contre le danger de mines".

Vingt-et-un an après la fin du conflit, qui a fait environ 100 000 morts, 2,3% du territoire du pays, soit 1 145 km², sont toujours considérés comme infestés de dizaines de milliers de mines antipersonnel ou antichar, ainsi que d'autres engins non explosés.

Dans des villes mal éclairées 

Les Pokémon ont envahi les rues du monde entier, mais le jeu de réalité augmentée est plus adapté aux villes bien entretenues et éclairées comme New York qu'à l'anarchie urbaine de Lagos, mégapole économique du Nigeria. Circulation chaotique, canalisations d'égouts à ciel ouvert et criminalité la nuit... "Ici, Pokémon Go, c'est comme Mad Max. T'as intérêt à être malin pour en sortir indemne", plaisante Timi Ajiboye, concepteur de logiciels informatique de 23 ans interrogé par l'AFP. "Parfois, tu ne peux même pas sortir ton téléphone. Sinon, les voleurs vont te tomber dessus comme des mouches", confie son jeune frère Tade.

A proximité d'une falaise

En Californie, deux hommes sont tombés d'une falaise à Encinitas, en Californie, en tentant d'attraper ces petites créatures virtuelles avec leur smartphone, rapporte le Los Angeles Times (en anglais), jeudi 14 juillet. Agés d'une vingtaine d'années, ils ne souffrent que de blessures sans gravité, selon le journal américain. L'un a quand même fait une chute de près de huit mètres et l'autre a été retrouvé inconscient à 15 mètres en bas de la falaise.

Au volant de sa voiture

Ce conseil vous paraît évident ? Pour nous aussi, mais ce n'est pourtant pas le cas de tout le monde. La police de Baltimore a diffusé les images d'une voiture fonçant dans un véhicule de police. Le conducteur a expliqué avoir quitté la route des yeux pour surveiller son téléphone alors qu'il jouait à Pokemon Go.

En France aussi, la gendarmerie nationale a prévenu les conducteurs et les piétons de faire attention lorsqu'ils jouent à Pokémen Go.

plus