Centres équestres : plaintes contre la hausse de la TVA

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Après le malaise de l'écotaxe, voici celui de l'équitaxe. Plusieurs milliers de manifestants accompagnés de leurs poneys entendaient protester à Paris contre la hausse de la TVA, passant de 7 à 20 % pour les centres équestres. Cette mesure pourrait causer la suppression de 6 000 emplois. 1 200 poneys dans les rues de Paris. Selon les organisateurs, 25 000 cavaliers les ont accompagnés. La police en a compté 5 000. Des manifestants venus protester imposée par Bruxelles. Aujourd'hui les centre équestres bénéficient d'un taux de 7%. Un passage à 20% menacerait la filière. Je suis là pour défendre les petites entreprises qui vont crever. Si on répercute la hausse, nos clients ne pourront pas l'assumer. La seule solution, c'est de mettre la clef sous la porte. Un autre licencié dans le rugby, le foot, ailleurs, prendra 5,5 %. Pourquoi l'équitation à 20 % ? Tout le monde attend la réponse. Selon les associations équestres, cette augmentation va détruire 6 000 emplois directs et envoyer 80 000 chevaux a l'abattoir. Dans les écoles d'équitation, vous avez beaucoup de gens modestes qui adorent le cheval et dont les parents ne pourront plus payer. Le gouvernement a promis des mesures d'urgence pour compenser à l'euro près la hausse de la TVA.

Après le malaise de l'écotaxe, voici celui de l'équitaxe. Plusieurs milliers de manifestants accompagnés de leurs poneys entendaient protester à Paris contre la hausse de la TVA, passant de 7 à 20 % pour les centres équestres. Cette mesure pourrait causer la suppression de 6 000 emplois.

1 200 poneys dans les rues de Paris. Selon les organisateurs, 25 000 cavaliers les ont accompagnés. La police en a compté 5 000. Des manifestants venus protester imposée par Bruxelles. Aujourd'hui les centre équestres bénéficient d'un taux de 7%. Un passage à 20% menacerait la filière.

Je suis là pour défendre les petites entreprises qui vont crever.

Si on répercute la hausse, nos clients ne pourront pas l'assumer. La seule solution, c'est de mettre la clef sous la porte.

Un autre licencié dans le rugby, le foot, ailleurs, prendra 5,5 %. Pourquoi l'équitation à 20 % ? Tout le monde attend la réponse.

Selon les associations équestres, cette augmentation va détruire 6 000 emplois directs et envoyer 80 000 chevaux a l'abattoir.

Dans les écoles d'équitation, vous avez beaucoup de gens modestes qui adorent le cheval et dont les parents ne pourront plus payer.

Le gouvernement a promis des mesures d'urgence pour compenser à l'euro près la hausse de la TVA.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne