Camargue : promenandes secrètes dans la région

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Direction la Camargue, une région sauvage et secrète qui abrite de nombreuses espèces. Le temps d'un week-end, on peut observer au plus près les flamands roses, mais aussi les taureaux et les chevaux. En Camargue, les couples se sont formés. Ils cherchent l'îlot tranquille pour tisser leur nid. C'est le spectacle des naissances qui commence au mois de mai. Vous voyez ces petits oiseaux blancs, avec des plumes très fines sur le dos et sur la tête, ce sont des plumes nuptiales. Ils recherchent des brindilles, on assiste à la construction. Il amène des brindilles à la femelle qui va construire son nid. La découverte de ces petits qui sont en train de s'ouvrir avec des petits yeux, des claquements de becs, c'est extraordinaire. Vous n'aviez jamais vu ça. Jamais. La Camargue, une terre prise entre mer et étangs. 100.000 hectares que l'on traverse encore parfois en bac. Ils viennent apprendre le mariage des eaux douces et salées. Les oiseaux, les plantes. Ça, c'est un haricot de mer, la salicorne, ça se mange en salade. Je vais la mettre dans une salade ce soir pour goûter, manger régional. C'est bon. C'est très salé, j'adore. Ce goût de l'authentique, on l'élève fièrement par ici. ils se partagent quelques 600 courses camarguaises chaque saison. La tradition ici, c'est ce qu'on vient chercher. Le temps s'arrête et on a l'impression d'être ailleurs. c'est que du bonheur ici. Dans la réserve naturelle il y a plus d'animaux que d'hommes. La Camargue ne compte que 10 habitants au km 2, un peu plus avec les migrations touristiques.

Direction la Camargue, une région sauvage et secrète qui abrite de nombreuses espèces. Le temps d'un week-end, on peut observer au plus près les flamands roses, mais aussi les taureaux et les chevaux.

En Camargue, les couples se sont formés. Ils cherchent l'îlot tranquille pour tisser leur nid. C'est le spectacle des naissances qui commence au mois de mai.

Vous voyez ces petits oiseaux blancs, avec des plumes très fines sur le dos et sur la tête, ce sont des plumes nuptiales. Ils recherchent des brindilles, on assiste à la construction. Il amène des brindilles à la femelle qui va construire son nid.

La découverte de ces petits qui sont en train de s'ouvrir avec des petits yeux, des claquements de becs, c'est extraordinaire.

Vous n'aviez jamais vu ça.

Jamais.

La Camargue, une terre prise entre mer et étangs. 100.000 hectares que l'on traverse encore parfois en bac. Ils viennent apprendre le mariage des eaux douces et salées. Les oiseaux, les plantes.

Ça, c'est un haricot de mer, la salicorne, ça se mange en salade.

Je vais la mettre dans une salade ce soir pour goûter, manger régional.

C'est bon.

C'est très salé, j'adore.

Ce goût de l'authentique, on l'élève fièrement par ici. ils se partagent quelques 600 courses camarguaises chaque saison. La tradition ici, c'est ce qu'on vient chercher.

Le temps s'arrête et on a l'impression d'être ailleurs. c'est que du bonheur ici.

Dans la réserve naturelle il y a plus d'animaux que d'hommes. La Camargue ne compte que 10 habitants au km 2, un peu plus avec les migrations touristiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne