Les sujets du jour
Coupe du monde 2018Emmanuel MacronGrotte en ThaïlandeRassemblement nationalTour de France 2018Vacances

VIDEO. Décrocher le brevet, ça sert encore à quelque chose ?

Plus de 830 000 collégiens passent les épreuves du brevet, jeudi et vendredi, et ils seront nombreux à obtenir ce premier diplôme. Avec un taux de réussite frisant les 90%, certains mettent en doute sa valeur.

"Pour ne pas avoir le brevet, il faut en faire la demande expresse au rectorat." Cette "petite blague" qui "circule entre profs" a été mentionnée sur Twitter par un enseignant alors que plus de 830 000 collégiens étaient en pleine révision. Un témoignage qui relance le débat sur l'utilité de ce diplôme que quasiment tout le monde décroche.

Jean Bonnas, professeur de sciences physiques à Bellerive-sur-Allier (Allier), ne dit pas le contraire. "Actuellement, on tourne à environ à 85% à 90% de taux de réussite. Effectivement, il y a 50% à 60% d’élèves pour qui cela va être extrêmement facile. Peut-être, 20% à 30% d’élèves pour qui l’épreuve terminale va avoir un véritable enjeu. Et puis, il y en a 10% pour qui le brevet ne va pas être possible", détaille-t-il à franceinfo. 

Mais même si c'est un examen "relativement facile", Jean Bonnas reste inquiet pour les recalés. “Il y a quand même un élève sur 10 qui n’a pas le brevet. C’est un facteur d’exclusion assez incroyable. Que vont devenir ces élèves dans la vie professionnelle ?” Indispensable pour passer certains concours de la catégorie C de la fonction publique, cet examen valide la fin de la scolarité obligatoire et permet tout de même aux jeunes âgés de 16 ans d'entrer dans la vie active avec un diplôme.

"Un rite de passage"

Pour décrocher ce titre, il faut un minimum de 400 points sur 800. Une bonne partie se joue au contrôle continu, qui est noté sur 400 points. Les élèves obtiennent le reste des points en passant cinq épreuves finales : français et mathématiques (notées sur 100), histoire-géo et sciences (notées sur 50) et un oral (noté sur 100). Grâce au contrôle continu, certains ont d'ailleurs assez de points pour prétendre au diplôme sans passer l'examen. 

Le brevet est aussi vu par certains professionnels de l'éducation comme un véritable "rite de passage". "C'est un premier pas vers le parcours que l'élève connaîtra plus tard avec le baccalauréat et éventuellement avec tout ce qui suit", analyse Alain Morvan, ancien recteur d'académie. C'est également une première expérience de gestion du stress et du temps pour les adolescents.

Les résultats du brevet seront diffusés selon le calendrier décidé par chaque académie, entre le 6 et le 11 juillet 2018.