Bretagne : les producteurs de légumes en colère

En Bretagne, ce mouvement de colère pourrait durer. R.Bonnant: Cela fait plusieurs mois que la colère gronde chez les Iégumiers bretons. Ils ont décidé de frapper fort. Des actions pour lesquelles le Premier ministre demande aujourd'hui des poursuites judiciaires. Pour expliquer ce désarroi, les Iégumiers avancent plusieurs explications: d'abord, la faiblesse des prix payés aux producteurs. Ils avancent aussi la distorsion de concurrence avec d'autres pays européens, notamment pour des questions de main-d'oeuvre. Il y a aussi les aléas climatiques que la Bretagne a vécus ces derniers mois, sans compter l'embargo russe qui pèse sur les exportations de légumes vers ce pays. Du coup, les trésoreries des exploitations sont dans le rouge et les prêts sont difficiles à rembourser.

En Bretagne, ce mouvement de colère pourrait durer.

R.Bonnant: Cela fait plusieurs mois que la colère gronde chez les Iégumiers bretons. Ils ont décidé de frapper fort. Des actions pour lesquelles le Premier ministre demande aujourd'hui des poursuites judiciaires. Pour expliquer ce désarroi, les Iégumiers avancent plusieurs explications: d'abord, la faiblesse des prix payés aux producteurs. Ils avancent aussi la distorsion de concurrence avec d'autres pays européens, notamment pour des questions de main-d'oeuvre. Il y a aussi les aléas climatiques que la Bretagne a vécus ces derniers mois, sans compter l'embargo russe qui pèse sur les exportations de légumes vers ce pays. Du coup, les trésoreries des exploitations sont dans le rouge et les prêts sont difficiles à rembourser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne