Bilan de la crise en Egypte

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le bilan des victimes ne cesse de s'alourdir, 464 personnes tuées. Les militaires ont repris la main mais la tension reste très vive à travers tout le pays. Certains quartiers du Caire ont des allures de brasiers. Ici et là, les traces des violences de la journée d'hier. Des feux sur la place où campaient les partisans des Frères musulmans, et un peu partout des bâtiments et des véhicules incendiés. Interdiction de circuler dans les rues en raison du couvre-feu. L'armée fouille les véhicules et arrête toute personne suspecte. Quelques heures auparavant, il y avait ici des batailles rangées entre les partisans du président islamiste déchu et les forces de l'ordre qui ont parfois tiré à balles réelles. Les violences se sont étendues à d'autres villes, notamment Alexandrie ou Suez. Les manifestants s'en sont pris aux bâtiments officiels, dans le Sinaï' ils ont incendié cette église copte. Selon le bilan officiel, il y a eu plus de 500 morts hier, des milliers d'après les Frères musulmans, qui parlent de massacre.

Le bilan des victimes ne cesse de s'alourdir, 464 personnes tuées. Les militaires ont repris la main mais la tension reste très vive à travers tout le pays.

Certains quartiers du Caire ont des allures de brasiers. Ici et là, les traces des violences de la journée d'hier. Des feux sur la place où campaient les partisans des Frères musulmans, et un peu partout des bâtiments et des véhicules incendiés. Interdiction de circuler dans les rues en raison du couvre-feu. L'armée fouille les véhicules et arrête toute personne suspecte. Quelques heures auparavant, il y avait ici des batailles rangées entre les partisans du président islamiste déchu et les forces de l'ordre qui ont parfois tiré à balles réelles. Les violences se sont étendues à d'autres villes, notamment Alexandrie ou Suez. Les manifestants s'en sont pris aux bâtiments officiels, dans le Sinaï' ils ont incendié cette église copte. Selon le bilan officiel, il y a eu plus de 500 morts hier, des milliers d'après les Frères musulmans, qui parlent de massacre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne