Les universités françaises font de la place pour les nouveaux bacheliers

france 2

Avec un taux record de réussite au Bac cette année, les universités françaises vont devoir accueillir 48.000 bacheliers supplémentaires. Les places se font rares.

Les universités et les écoles françaises vont devoir pousser les murs cette année. 95,7% des candidats au bac ont été reçus, soit 8 points de plus qu'en 2019. Ryan, un bachelier, a par exemple fait 12 vœux sur la plateforme Parcoursup : 7 refus et 5 vœux en attente, malgré une moyenne de 12 au lycée. "Avec ma femme, on a beaucoup de mal à dormir depuis plus de 15 jours. On ne sait plus quoi faire, on nous propose de nous orienter vers des écoles de commerce à 15 000 euros l'année", raconte son père Julien Douzats. 48 000 bacheliers supplémentaires vont faire leur entrée à l'université cette année. La majorité d'entre eux ont reçu une offre.

79 000 jeunes en attente


La plateforme promet qu'il y aura des propositions pour les 79.000 jeunes en attente. "Aujourd'hui, il y a plus de 7 500 formations qui proposent des places vacantes", explique Jérôme Teillard, chargé de mission Parcoursup au ministère de l'Enseignement supérieur. L'université de Lyon Lumière-2 a ouvert une centaine de places dans les filières tendues, mais les moyens manquent. "Il va falloir trouver des enseignants à mettre en face de ces étudiants. Il y a également l'enjeu des locaux, pour les accueillir dans des conditions qui ne soient pas dégradées", résume Nathalie Dompnier, la présidente de l'université. À l'inverse, la notation a également été généreuse dans les facs. Il y a moins de redoublants et donc plus de places.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne