Le bac débute par des sujets de philosophie "relativement faciles"

France 3

Les 500 000 candidats au bac technologique et général ont planché ce mercredi 15 juin sur les sujets de philosophie, dont l'épreuve donne le coup d'envoi du baccalauréat.

Il y a peu de sujets de philosophie pour le baccalauréat tirés de l'actualité. "Dans la conception des sujets, ce n'est vraiment pas une préoccupation et de manière générale ce n'est pas non plus conseillé que les élèves s'appuient sur l'actualité brûlante", explique Aïda N'Diaye, professeure agrégée de philosophie, dans le Grand Soir 3 ce mercredi.

"Sujets simples" cette année

Parmi les sujets proposés aux candidats du bac ce matin, il y avait : Nos convictions morales sont-elles fondées sur l'expérience ? ; Faut-il démontrer pour savoir ? ; Savons-nous toujours ce que nous désirons ?

"Des sujets relativement faciles, qui traitent de problématiques assez simples", estime Aïda N'Diaye, également professeure de culture générale à Sciences Po et contributrice régulière au mensuel Philosophie Magazine. "Ce qui est difficile pour les candidats, ce sont les sujets très transversaux avec plusieurs notions".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne