Baccalauréat : malgré 30 000 copies toujours "en otage", les élèves auront leurs notes

Les candidats au baccalauréat vont recevoir leurs notes vendredi 5 juillet comme l'a réaffirmé Jean-Michel Blanquer. Pourtant, dans le même temps, près de 30 000 copies restent prises en otage par les correcteurs grévistes.

C'est une situation assez inédite qui va avoir lieu ce vendredi 5 juillet. Comme prévu à l'origine, les candidats à l'édition 2019 du baccalauréat vont recevoir leurs résultats malgré la grève de nombreux correcteurs. C'est un engagement à nouveau martelé par le ministre de l'Education nationale. "Tous les élèves de France qui ont passé le baccalauréat auront leurs résultats", réaffirme Jean-Michel Blanquer. "C'est ce que le service public de l'Education nationale leur doit."

La moyenne du contrôle continu retenue en attendant

A la veille des résultats, sur les 175 000 correcteurs, seulement 700 d'entre eux refusaient de rendre leurs copies. Ce mouvement de grève toucherait au total une dizaine d'académies. Pour répondre à cet obstacle, des mesures ont été prises. Si la copie de l'élève manque à l'appel, la moyenne du contrôle continu sera retenue. Les résultats ne seront pas forcément définitifs pour certains élèves. Quand la copie sera restituée, le ministère retiendra alors la meilleure des deux notes.

>> EN DIRECT. Les résultats du BAC 2019 attendus

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne