Baccalauréat : la publication des résultats reste incertaine

FRANCE 3

Les candidats au bac seront-ils les victimes du bras de fer qui se joue entre le ministère de l'Éducation et les enseignants ? Certains d'entre eux refusent de livrer leurs copies. Ils demandent à reprendre les négociations sur la réforme du lycée. Les résultats doivent être publiés vendredi 5 juillet.

Ils sont lycéens et pensaient en avoir fini avec le bac vendredi 5 juillet. L'annonce d'un possible retard dans les résultats a douché leurs espoirs. "On a juste envie d'être en vacances, de profiter et de passer à autre chose. Là, c'est un stress en plus, inutile je trouve", témoigne une lycéenne. Comme 4 000 correcteurs du baccalauréat, une professeure de philosophie lilloise a corrigé toutes ses copies, mais refuse de les apporter au rectorat et de transmettre les notes. Dernier moyen selon elle de protester contre la réforme du lycée et du bac.

>> Bac 2019 : découvrez les résultats de tous les candidats à partir du 5 juillet

Moins de 100 000 copies retenues

À Lille (Nord), Rouen (Seine-Maritime) ou Lyon (Rhône), les professeurs grévistes se sont rassemblés mercredi 3 juillet pour décider de la suite à donner à leur mouvement, suivi de près par les fédérations de parents d'élèves, inquiètes. Selon le ministère de l'Éducation nationale, moins de 100 000 copies seraient encore retenues par les enseignants grévistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne