Autoroutes : des péages trop chers ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Les péages ne cessent d'augmenter, alors que ces groupes affichent une rentabilité record. L'Etat ne joue pas son rôle de gendarme. C'est une étape qui contrarie les automobilistes. Le péage, et sa facture qui ne cesse de flamber. Ça augmente trop vite. Plus vite que nos moyens et l'inflation. En vacances, je préfère prendre un peu plus de temps, passer par des petites routes et ne pas payer le péage. J'habite le village juste a côté. Je fais 5km en passant par les villages si je veux pas prendre l'autoroute. Vous le faites toujours ? systématiquement. Des prix qui sont largement déconnectés des coûts que doivent assumer les sociétés d'autoroutes. C'est ce que point du doigt dans un rapport publié ce matin. Elle dénonce la rentabilité exceptionnelle, autour de 20%, dont bénéficient les géants de l'autoroute. En 2013, ils ont réalisé près de 1,8 milliard d'euros de bénéfices, notamment grâce a des augmentations de tarifs, supérieurs à l'inflation et au coût de la vie. des hausses injustifiées, selon l'Autorité, qui préconise un nouveau mode de calcul des tarifs en fonction du trafic Ce sont les contrats de concessions qui sont à revoir. La fin de la concession, c'est la possibilité pour l'Etat de récupérer les concessions Il faut remettr een jeu les concessions à des conditions nouvelles s'il le souhaite.

Les péages ne cessent d'augmenter, alors que ces groupes affichent une rentabilité record. L'Etat ne joue pas son rôle de gendarme.

C'est une étape qui contrarie les automobilistes. Le péage, et sa facture qui ne cesse de flamber.

Ça augmente trop vite. Plus vite que nos moyens et l'inflation.

En vacances, je préfère prendre un peu plus de temps, passer par des petites routes et ne pas payer le péage.

J'habite le village juste a côté. Je fais 5km en passant par les villages si je veux pas prendre l'autoroute.

Vous le faites toujours ? systématiquement.

Des prix qui sont largement déconnectés des coûts que doivent assumer les sociétés d'autoroutes. C'est ce que point du doigt dans un rapport publié ce matin. Elle dénonce la rentabilité exceptionnelle, autour de 20%, dont bénéficient les géants de l'autoroute. En 2013, ils ont réalisé près de 1,8 milliard d'euros de bénéfices, notamment grâce a des augmentations de tarifs, supérieurs à l'inflation et au coût de la vie. des hausses injustifiées, selon l'Autorité, qui préconise un nouveau mode de calcul des tarifs en fonction du trafic Ce sont les contrats de concessions qui sont à revoir.

La fin de la concession, c'est la possibilité pour l'Etat de récupérer les concessions Il faut remettr een jeu les concessions à des conditions nouvelles s'il le souhaite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne