Aurillac : festival du théâtre de rue, 28e édition

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le festival de théâtre de rue fête sa 28e édition cette année. U Un événement qui transforme les petites rues d'Aurillac en un spectacle permanent. Il y en a pour tous les goûts. Quand on approche Aurillac, on se laisse vite surprendre. Extrait musical. Les barrières de sécurité de nos amis CRS se sont muées en harpes métalliques. C'est une belle idée, c'est poétique. C'est étonnant de voir ces objets s'animer. Sans un mot, 5 musiciens, dénicheurs de son, sîntroduisent dans la ville. Ils composent à partir du mobilier urbain, ou du public. Je suis assez discret dans la vie, là je me suis fait embarquer. C'est fait assez naturellement. C'est sympa de comprendre comment ils font. Une grande curiosité pour une musique accessible à tous. Les gens qui habitent là et qui voient ces objets tous les jours sont étonnés de voir qu'on peut faire du son avec ça. Pour eux, c'est ce qui reste après notre passage. Une façon différente de voir le mobilier urbain et la rue. Pour quelques euros, la "4L infernale" propose 4 minutes de cinéma dynamique. Cela secoue, c'est très bien. Des effets spéciaux extra ! La mise en scène est impeccable, le scénario terrible. 500 compagnies sont de passage ici. Au détour d'un square, d'une rue, une vieille voiture, une performance déjantée. Extrait. A Aurillac, a scène est encore ouverte et gratuite pendant 3 jours.

Le festival de théâtre de rue fête sa 28e édition cette année. U Un événement qui transforme les petites rues d'Aurillac en un spectacle permanent. Il y en a pour tous les goûts.

Quand on approche Aurillac, on se laisse vite surprendre. Extrait musical.

Les barrières de sécurité de nos amis CRS se sont muées en harpes métalliques. C'est une belle idée, c'est poétique.

C'est étonnant de voir ces objets s'animer.

Sans un mot, 5 musiciens, dénicheurs de son, sîntroduisent dans la ville. Ils composent à partir du mobilier urbain, ou du public.

Je suis assez discret dans la vie, là je me suis fait embarquer. C'est fait assez naturellement. C'est sympa de comprendre comment ils font.

Une grande curiosité pour une musique accessible à tous.

Les gens qui habitent là et qui voient ces objets tous les jours sont étonnés de voir qu'on peut faire du son avec ça. Pour eux, c'est ce qui reste après notre passage. Une façon différente de voir le mobilier urbain et la rue.

Pour quelques euros, la "4L infernale" propose 4 minutes de cinéma dynamique.

Cela secoue, c'est très bien.

Des effets spéciaux extra ! La mise en scène est impeccable, le scénario terrible.

500 compagnies sont de passage ici. Au détour d'un square, d'une rue, une vieille voiture, une performance déjantée. Extrait.

A Aurillac, a scène est encore ouverte et gratuite pendant 3 jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne