Au salon d'Emmaüs : prix attractifs

Des opposants souhaitent s'installer a nouveau place Taksim. Le succès des achats de seconde main en cette période de crise. Ils étaient des milliers ce matin a arpenter les allées du salon Emmaus, Porte de Versailles, à Paris. Des objets et des meubles rénovés sont vendus à des prix attractifs. Top départ d'une course aux bonnes affaires. Le salon Emmaus est un rendez-vous annuel idéal pour ce jeune couple. C'est pas cher. On peut facilement se constituer du mobilier. Pas très cher non plus de s'équiper en informatique. Mais attention, il faut que ça marche. Le tout fait 60 euros. Il y a aucun souci pour aller sur internet. Pour faire de la bureautique, c'est utilisable. Le vélo est la nouvelle tendance de cette année, avec 700 modèles d'occasion. 90 euros, c'est un peu cher. Et pour 10 euros, c'était Noël pour ce petit garçon. Des gens viennent aussi chiner l'objet rare. 40 euros. Les produits sont sélectionnées par les communautés d'Emmaus de tout la France et d'Europe. On arrive à dégager des bénéfices de l'ordre de 150 000 euros. Et ils vont dans des actions de solidarité. Le salon est ouvertjusqu'à 19h. L'an dernier, il avait accueilli presque 30 000 visiteurs.

Des opposants souhaitent s'installer a nouveau place Taksim.

Le succès des achats de seconde main en cette période de crise. Ils étaient des milliers ce matin a arpenter les allées du salon Emmaus, Porte de Versailles, à Paris. Des objets et des meubles rénovés sont vendus à des prix attractifs.

Top départ d'une course aux bonnes affaires. Le salon Emmaus est un rendez-vous annuel idéal pour ce jeune couple.

C'est pas cher. On peut facilement se constituer du mobilier.

Pas très cher non plus de s'équiper en informatique. Mais attention, il faut que ça marche.

Le tout fait 60 euros.

Il y a aucun souci pour aller sur internet.

Pour faire de la bureautique, c'est utilisable.

Le vélo est la nouvelle tendance de cette année, avec 700 modèles d'occasion.

90 euros, c'est un peu cher.

Et pour 10 euros, c'était Noël pour ce petit garçon. Des gens viennent aussi chiner l'objet rare.

40 euros.

Les produits sont sélectionnées par les communautés d'Emmaus de tout la France et d'Europe.

On arrive à dégager des bénéfices de l'ordre de 150 000 euros. Et ils vont dans des actions de solidarité.

Le salon est ouvertjusqu'à 19h. L'an dernier, il avait accueilli presque 30 000 visiteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne