Zoothérapie : les animaux, de véritables compagnons de santé

FRANCE 2

Quand on est malade, âgé ou handicapé, on peut aussi compter sur nos amis les bêtes. Les établissements de santé ont de plus en plus recours aux animaux pour apaiser ou distraire les patients. La zoothérapie prend de l'ampleur. Reportage à Lyon (Rhône).

Gaëlle Dibou est psychologue. Une fois par semaine, elle anime des séances de zoothérapie dans un Ehpad à Lyon (Rhône). D'ordinaire, les animaux n'y sont pas acceptés. Alors, le rendez-vous est très attendu par les résidents. La présence animale semble avoir sur eux de nombreuses vertus. Gilbert, 75 ans, habite ici depuis neuf mois. Un environnement auquel il a encore du mal à s'habituer. C'est une source d'angoisse pour lui. Si la présence de Mozart le cochon d'Inde l'apaise, elle est aussi facteur de lien social. Le chien est l'un des animaux les plus utilisés en zoothérapie. Il emmène parfois le patient bien au-delà d'un simple échange d'affection. La motricité aussi peut être sollicitée grâce à l'animal.   

La zoothérapie ne s'improvise pas 

À l'institut français de zoothérapie, on forme des praticiens de santé. Ils sont infirmiers, psychologues ou éducateurs spécialisés. Pendant quinze jours, ils suivent une formation théorique et pratique pour acquérir cette méthode de médiation. Baptiste, 8 ans, est né avec une mutation génétique rare. Il ne parle pas, mais communique avec sa jument avec des bruits de bouche. Pour lui, l'objectif n'est pas d'apprendre l'équitation, mais d'interagir avec son environnement. Une fois par semaine, depuis quatre ans, Baptiste savoure le bonheur de retrouver Ruby, sa jument.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne