VIDEO. Haut-Rhin : des cornes de brume contre le comptage des loups

Des militants perturbent le comptage pour éviter l'abattage des loups.

Cornes de brume et hurlements de loups. A Markstein, dans le Haut-Rhin, un étrange spectacle se déroule à la tombée de la nuit. Pour compter les loups, des agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) émettent des "simulations sonores auxquelles les loups peuvent répondre", explique France 3 Alsace. Objectif : dénombrer les loups dans le massif vosgien, notamment les louveteaux, en imitant leurs hurlements pour qu'ils répondent.

"Je suis pour que le loup vive"

Mais des militants s'inquiètent de ces recensements. Pour eux, ils visent à réguler le nombre de loups et donc à déterminer le nombre d'animaux à abattre. Pour s'interposer, ils ont eu recours à des cornes de brume. Une militante explique : "Moi je suis pour que le loup vive. Pour moi, il a sa place dans la nature, dans l'environnement."

Sept loups ont été abattus en France cet été. En tout, 36 "prélèvements", le terme utilisé pour désigner ces abattages, sont autorisés jusqu'à fin 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne