Un félin en liberté signalé dans la Manche, la préfecture met en garde la population

Un lynx dans le zoo de Thoiry (Yvelines), le 23 mai 2008.
Un lynx dans le zoo de Thoiry (Yvelines), le 23 mai 2008. (JOEL SAGET / AFP)

Une trentaine de gendarmes, pompiers ainsi qu'un vétérinaire et un hélicoptère équipé d'une caméra thermique ont été mobilisés vendredi après-midi pour tenter de retrouver l'animal.

Est-ce la fameuse lionne qui a été signalée plusieurs fois dans la Mayenne ? Nul ne le saît. Un félin en liberté a été signalé, vendredi 28 juillet, dans la Manche, déclenchant une opération des forces de l'ordre et une mise en garde de la préfecture.

"Nous avons eu le témoignage d'une automobiliste et d'un gendarme hier après-midi qui ont déclaré avoir aperçu ce qui leur semblait être un grand félin dans le secteur de La Colombe, au nord de l'A84", a expliqué samedi le sous-préfet de Cherbourg, Michel Marquer, pour qui l'animal pourrait être un lynx.

Ça peut-être un lion, un lynx. Les spécialistes disent qu'un lion mange 4 kg viande par jour et que si c'était un lion, on aurait retrouvé des carcasses de moutons ou de chiens.Michel Marquerà l'AFP

De nouvelles recherches prévues si l'animal réapparaît

Une trentaine de gendarmes, pompiers ainsi qu'un vétérinaire et un hélicoptère équipé d'une caméra thermique ont aussitôt été engagés sur le terrain pendant plusieurs heures pour tenter de retrouver l'animal. L'opération s'est avérée infructueuse et le dispositif a été levé vers 19h30.

Dans un communiqué publié vendredi soir, la préfecture de la Manche a recommandé à toute personne qui verrait l'animal "de ne pas s'en approcher et de prévenir immédiatement la gendarmerie". "Nous n'avons pas mis en place de nouveau dispositif de recherches car nous sommes face à l'hypothèse d'un animal très mobile et très craintif", a indiqué Michel Marquer, ajoutant toutefois que des recherches auront lieu en cas de nouveau témoignage.

Vous êtes à nouveau en ligne