Méditerranée : le retour des mérous grâce aux réserves naturelles

France 2

Grâce aux réserves naturelles, la préservation des espèces est facilitée, comme à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). Les mérous, emblématiques poissons de Méditerranée, reviennent. 

Dans les 650 hectares d'eau de la réserve de Banyuls (Pyrénées-Orientales), une vingtaine de plongeurs partent en exploration. Ils vont écumer un périmètre bien précis, entre 10 et 50 mètres de fond, pour compter les poissons. Parmi ces derniers, deux espèces protégées : le corb, ou le corbeau des mers, et le mérou, dont la pêche est aujourd’hui très réglementée.

600 mérous

Le mérou avait fini par presque disparaître de nos côtes jusqu’au moratoire sur sa pêche, il y a presque 30 ans. Aujourd'hui, là où il est protégé, il revient. "Dans les années 80, on comptait sur le territoire de la réserve une vingtaine d’individus, on est passé à 400 individus en 2014 et à 600 en 2017", rapporte Frédéric Cadene, conservateur de la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls. Cette année, les plongeurs de Banyuls ont compté encore 600 mérous, signe que la population se stabilise et qu’elle va pouvoir coloniser d’autres zones.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne