Les poissons menacés de perdre leur instinct de survie face à l'acidification des océans

Un poisson dans les récifs coralliens au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Un poisson dans les récifs coralliens au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. (ALASTAIR CHEAL / AFP)

Le réchauffement climatique provoque l'acidification progressive des océans. Un changement auquel les poissons ne s'adaptent pas, selon une nouvelle étude.

Ils vont même jusqu'à être attirés par leurs prédateurs. Les poissons perdent leur instinct de survie au fur et à mesure de l'acidification des océans, causée par le réchauffement climatique, selon une étude publiée lundi 14 avril.

Menés dans des récifs coralliens au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les travaux du professeur Philip Munday, de l'université australienne James Cook, montrent un comportement à risque des poissons. Au lieu d'éviter l'odeur d'un prédateur, les poissons de ces eaux acides "commencent à être attirés" par elle, explique le scientifique, "ce qui est incroyable".

Du dioxyde de carbone absorbé par l'océan

"Ils nageaient par ailleurs plus loin de leur abri, ils étaient plus actifs (...), accroissant ainsi le risque pour leur survie car ils sont plus facilement repérables par un prédateur", analyse le professeur, dont l'étude est publiée dans la revue Nature Climate Change.

Quelque 30% du dioxyde de carbone relâché dans l'atmosphère est absorbé par l'océan, ce qui accroit l'acidité des eaux. Les échantillons étudiés dans le cadre de cette étude ont un taux d'acidité comparable au taux prévu à la fin du siècle dans la plupart des mers du monde.

Vous êtes à nouveau en ligne