Haut-Rhin : la surpopulation problématique des cigognes

France 3

C’est l’un des emblèmes de l’Alsace : les cigognes. Après les avoir réintroduites dans la région avec succès, un petit village du Haut-Rhin constate que les volatiles s’y sentent bien, trop bien peut-être.

Les cigognes sont symboles de renouveau et de fécondité. En la matière, le village de Raedersdorf, dans le Haut-Rhin, est bien servi. 33 nids ont été décomptés cette année, il y en a partout. Des nids qui, parfois, dégringolent dans la cour de l’école. Raedersdorf est manifestement le village préféré des cigognes. Dans les années 1980, un enclos avait été installé dans le village pour fixer l’espèce en Alsace. Une opération de réintroduction à grand succès.

Des couples de cigognes dans les jardins

"Une fois que les cigognes se reproduisaient, les petits étaient lâchés à l’automne, avec l’espoir qu’elles reviennent, après migration, vers le lieu où elles sont nées. Et c’est effectivement ce qu’il s’est passé", raconte le maire, Jean-Marc Metz. Aujourd’hui, certains habitants ont même un couple fidèle au fond du jardin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne