Climat : ce que sera le monde avec une hausse des températures de 1,5°C

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Dans un rapport de 400 pages publié lundi 8 octobre, les experts du climat de l'ONU, le Giec, décrivent la menace d'emballement au-delà de 1,5°C de réchauffement avec, à la clé, la montée des océans sur le long terme.

0,5°C de plus, ça peut paraître insignifiant alors qu'en fait les conséquences seraient dramatiques. Même si le réchauffement climatique se limite à 1,5°C de plus d'ici 2100, cela provoquerait la disparition de coraux, de la toundra et de la forêt boréale. 6% des insectes, 8% des plantes et 4% des animaux vertébrés perdraient leur habitat. Si la hausse des températures était de 2°C, la faune et la flore seraient deux fois plus nombreuses à disparaître.

Élévation des mers de 26 à 87 cm

Si le réchauffement climatique se limite à 1,5°C, en France, la température à la fin du siècle augmenterait de 4,5°C. Avec 2°C de plus, ce serait 6°C de plus dans l'Hexagone. Enfin, avec une hausse de 1,5°C, le niveau des mers à la fin du siècle s'élèverait de 26 à 77 cm, ce qui réduirait de 10 millions le nombre de personnes exposées à la submersion marine. Avec un réchauffement de 2°C, il faudrait compter 10 cm de plus.

Vous êtes à nouveau en ligne