Activité humaine : les animaux sont en danger

FRANCEINFO

En raison des activités humaines, les animaux disparaissent peu à peu.

La faune se meurt. Notre population de vers de terre a ainsi été divisée par 4 en 40 ans. Et cette baisse continue, en raison de l'artificialisation des sols, de l'utilisation de pesticides, et du labour intensif. Pourtant, sans les vers de terre, la qualité des sols se dégrade.

D'autres espèces sont touchées

Mais les lombrics ne sont pas les seuls touchés. En raison d'une baisse de la qualité des eaux, dont ils tirent leur nourriture, les martin-pêcheurs disparaissent. Depuis 2001, leur population a baissé de 50%. De plus, la disparition des zones humides menace désormais leurs habitats naturels. Les chauves-souris ont également perdu 40% de leur population en 10 ans, en raison de l'exploitation forestière, de la rénovation des bâtiments, et de la pollution lumineuse. Quant aux hérissons, ils sont plus de 700 000 à être écrasés chaque année par des voitures.

Vous êtes à nouveau en ligne