Calais : un hôpital aide les phoques à se refaire une santé avant de retrouver la liberté

France 3

Calais, dans le Pas-de-Calais, accueille l’un des seuls centres de protection des phoques de France. 

Le phoque est l’un des mammifères les plus emblématiques de la mer du Nord. Après avoir frôlé l’extinction au début du siècle, ils sont aujourd’hui protégés. Chaque année, les bassins du centre de la Ligue de protection des animaux (LPA) du Calaisis recueille une cinquantaine de jeunes phoques en mauvaise santé. Tous les matins, ils profitent d’un petit-déjeuner à base de hareng. “Ils mangent trois kilos par jour pendant leur réhabilitation. Sachant que ce sont de jeunes phoques, qu’ils sont en croissance, le but c’est qu’ils grossissent”, explique Chrystel Gressier, responsable faune sauvage - LPA Calaisis.

Ils seront remis en liberté

Une bonne réserve de graisse leur permettra de mieux résister aux conditions de vie en mer, lorsqu’ils seront remis en liberté. Avec cette perspective dans le viseur, les interactions avec les humains sont limitées et le nourrissage se fait derrière des grilles. Malgré tout, des liens se créer avec la soigneuse. “Certains phoques sont arrivés ici, ils avaient encore le cordon ombilical”, précise-t-elle.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne