VIDEO. Comment le têtard se transforme-t-il en grenouille ?

BRUT

Pour devenir grenouille, le têtard subit l'une des métamorphoses les plus radicales du règne animal. Voilà comment ça se passe.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Avec celle du papillon, la métamorphose de la grenouille est l'une des plus radicales du règne animal. Il s'agit pour elle de passer d'un mode de vie aquatique à un mode de vie amphibien : capable de survivre sur terre comme dans l'eau. Sa transformation physique est donc quasi-totale.

La grenouille naît dans l'eau, c'est donc pour cette raison qu'elle débute sa vie comme animal aquatique. La reproduction des grenouilles s'appelle l'amplexus : le mâle se place derrière la femelle et l'agrippe de ses pattes pendant qu'elle libère ses œufs. Il s'agit d'une fécondation externe où le mâle lâche son sperme sur les œufs. Présentés sous forme de "grappe", les œufs peuvent être pondus dans l'eau ou déposés sur une feuille à proximité. À l'intérieur de l'œuf se développe un têtard : une larve de grenouille qui ressemble à un poisson primitif. Il possède des branchies et une queue pour nager. Après l'éclosion, il débute sa vie comme herbivore, grignotant des plantes aquatiques.

Un changement radical

En grandissant, il développe des pattes arrière et son corps va s'allonger, sous l'action d'hormones produits par la glande thyroïde. Il va aussi commencer à développer un régime plus carnivore. Par la suite, quasiment toutes les parties de son corps se métamorphosent : ses branchies se couvrent de peau, il développe des poumons, son cartilage se transforme en os, sa bouche s'élargit, sa langue se développe, sa queue se rétrécit et il développe des pattes avant.

Variant de quelques jours à plusieurs semaines, la durée du développement est variable d'une espèce à l'autre.

Vous êtes à nouveau en ligne