Une Américaine voyage en avion avec son cheval nain pour gérer ses crises d'angoisse

Le cheval nain Flirty lors d\'un vol American Airlines reliant Chicago à Omaha (Nebraska, centre) aux Etats-Unis, le 29 août 2019.
Le cheval nain Flirty lors d'un vol American Airlines reliant Chicago à Omaha (Nebraska, centre) aux Etats-Unis, le 29 août 2019. (CAPTURE TWITTER)

Le département américain des Transports (DoT) autorise, depuis début août, le voyage en cabine d'animaux de soutien émotionnel, bien dressés et d'une certaine taille.

Un drôle de passager a pris place dans le vol d'American Airline reliant Chicago à Omaha (Nebraska, centre). Une Américaine a réussi à voyager en cabine avec son cheval miniature pendant ce vol d'une heure et demie fin août, ont rapporté plusieurs médias américains. 

Flirty, qui a la taille d'un grand chien, voyageait avec sa maîtresse, qui a besoin de la présence de cet animal de soutien émotionnel au quotidien pour l'aider à gérer des crises d'anxiété, a indiqué Abrea Hensely, la passagère, dans un e-mail à l'AFP lundi 9 septembre. Flirty, 7 ans, lui rappelle notamment de prendre ses médicaments, raconte-t-elle. 

Un voyageur a saisi cette scène étonnante, montrant Abrea Hensley déambuler dans l'aéroport avec son cheval. 

"Ils sont les bienvenus en cabine" 

"Flirty est mon animal de soutien. J'ai besoin de l'avoir à mes côtés à tout moment pour des alertes médicales et aussi pour m'assister dans mes déplacements", indique Abrea Hensley. Le cheval n'avait pas de siège assigné : "Je voyageais avec un journaliste, qui a bien voulu accepter de partager son espace. Nous étions assis sur une rangée derrière une cloison (sans siège devant) et donc Flirty était installée dans l'espace devant nos jambes", raconte Abrea Hensley.

Le département américain des Transports (DoT) autorise, depuis début août, le voyage en cabine d'animaux de soutien émotionnel, bien dressés et d'une certaine taille. "Nous reconnaissons le rôle important que peuvent jouer les chiens, chats et chevaux miniatures de soutien émotionnel bien dressés dans les vies de personnes présentant un handicap, mais pas seulement des aveugles, des sourds ou des personnes à mobilité réduite. Ils sont les bienvenus en cabine, sans frais, s'ils répondent aux critères", a déclaré le porte-parole.

Vous êtes à nouveau en ligne