Vaucluse : la gendarmerie ouvre une enquête après la mort de sept chats dans un centre de la SPA

Un chat à la SPA de Lyon.
Un chat à la SPA de Lyon. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Du sang a été retrouvé à l'intérieur des cages des animaux et plusieurs d'entre eux ont été blessés, dans la nuit de dimanche à lundi. La SPA locale assure que les animaux ont été "assassinés".

"Aujourd'hui, le refuge est deuil." Voilà commence le message posté, lundi 27 février, par la SPA du Vaucluse sur Facebook. Sept chats ont été tués, peut-être après avoir été battus. "Sept de nos pensionnaires ont été lâchement assassinés dans leur chatterie dans la nuit de dimanche à lundi", déplore le refuge. D'après La Provence, une enquête a été ouverte et confiée aux gendarmes de la compagnie d'Avignon.

"Pour Mina, Ninou, Kali et toutes les autres victimes"

Du sang a également été retrouvé à l'intérieur des cages des animaux et plusieurs d'entre eux ont été blessés, indique le quotidien régional. Dans son message Facebook, la SPA en appelle à la bonne volonté des habitants pour trouver des indices. "Pour Mina, Ninou, Kali et toutes les autres victimes, nous vous demandons de nous aider à retrouver les criminels. Ces meurtres ne doivent pas rester impunis", écrit le refuge. 

Vous êtes à nouveau en ligne