Manifestations contre le port de fourrure à la fashion-week de Londres

Des militants anti-fourrure ont perturbé le défilé Burberry à la Fashion Week de Londres, dimanche 17 septembre.

"Honte sur la fashion-week !", crient les foulent de manifestants anti-fourrure le 17 septembre lors du défilé Burberry de Londres, où ont notamment défilé Kate Moss et Naomi Campbell, provoquant un retard d’une quinzaine de minutes.

Burberry prend un coup de griffe

 "Nous sommes ici pour protester car il s'agit du droit des animaux, c'est leur peau, c'est leur fourrure, ce n'est pas la nôtre", explique une manifestante, le ton relevé, qui peine à se faire entendre derrière les sifflets et autres slogans du défilé.

Cette manifestante considère que le port de fourrure est d’un autre temps et déclare notamment que "ce qui nous définit en tant qu'espèce, c'est notre capacité à ne pas faire comme nos ancêtres."

"La fourrure est portée par de magnifiques animaux et par d'horribles sorcières", lit-on sur un panneau qui reprend le slogan "La fourrure, pour les beaux animaux et les moins belles personnes."

L’association pour les droits des animaux PETA a demandé à Burberry de suivre l'exemple de Stella McCartney, Vivienne Westwood et Ralph Lauren de cesser l'utilisation de fourrures.

L'industrie de la fourrure rapporte 40 milliards de dollars par an à travers le monde.

Vous êtes à nouveau en ligne