VIDEO. Dordogne : des canards gavés à la pompe pneumatique et des milliers de canetons jetés vivants dans les poubelles

Les canards sont suspendus conscients à la chaîne d’abattage puis plongés dans un bac d’eau électrifié pour être étourdis et ensuite saignés.
Les canards sont suspendus conscients à la chaîne d’abattage puis plongés dans un bac d’eau électrifié pour être étourdis et ensuite saignés. (ASSOCIATION L214)

Ces images, que dévoile franceinfo mercredi, ont été tournées en octobre et novembre 2019 en Dordogne dans une des plus grosses exploitations du département. L'association L214, à l'origine de la vidéo, va porter plainte.

L'association L214 révèle mercredi 11 décembre une enquête sur les conditions de gavage des canards dans une exploitation de Dordogne. Ces images montrent des milliers de canetons jetés vivants dans les poubelles, ainsi que le gavage à la pompe pneumatique des canards, qui reprennent conscience sur la chaîne d’abattage. L'association va porter plainte pour délit d'abandon et délit de mauvais traitement envers les animaux.

Ces images, que dévoile franceinfo mercredi, ont été tournées en octobre et novembre 2019 dans le lycée agricole du domaine de la Peyrouse, à Coulounieix-Chamiers (Dordogne), l'une des plus grosses exploitations du département avec couvoir, élevage, salles de gavage et abattoir.

Le directeur de l'atelier technique, François Héraut, a répondu à cette vidéo, sur France Bleu Périgord : "On a été verbalisés par les services vétérinaires qui ont constatés que nous n'avions pas la méthode règlementaire, ils nous ont sommés de la mettre en place dans un délai très court, ce que nous avons fait."

Les canetons femelles jetés vivants dans le bac d’équarrissage

Dans la salle de gavage industriel se trouvent environ 1 000 canards gavés à la pompe pneumatique, affirme L214. En France, seuls les canards mâles sont gavés : les canetons, dans cette exploitation, sont donc triés. Ceux jugés inaptes et les canetons femelles sont écartés. Les canetons mâles sont mutilés : ils sont bloqués sur un carrousel où la pointe de leur bec est brûlée, raconte l'association. Selon elle, les canetons femelles sont jetés vivants dans le bac d’équarrissage du couvoir : ils mourront de faim ou d’asphyxie, écrasés par le poids des autres. Les œufs non-éclos à temps sont jetés dans une autre benne où naissent et meurent des canetons sortis tardivement de l'œuf.

Attention, ces images sont susceptibles de heurter votre sensibilité.

Le gavage des canards a lieu après une période d'élevage où les canards peuvent avoir accès à l'extérieur. Les canards sont ensuite enfermés dans des cages collectives sur un sol grillagé. Là, ils sont gavés à la pompe pneumatique après avoir été immobilisés par une grille mobile.

Certains canards reprennent conscience en se vidant de leur sang

À l’abattoir, les canards sont suspendus conscients à la chaîne d’abattage puis plongés dans un bac d’eau électrifié pour être étourdis et ensuite saignés, relate L214. Certains canards sont mal étourdis et reprennent conscience en se vidant de leur sang.

Attention : cette image est susceptible de heurter votre sensibilité.

Cliquez ici pour l'afficher.
Des œufs et des canetons à la poubelle. (ASSOCIATION L214)

L'éleveur n'a pas été sollicité par L214 pour s'exprimer sur ce que ces images montrent.

Les services vétérinaires de la Dordogne, alertés par L214, ont mené une inspection et constaté par eux-mêmes que les canetons n’étaient pas tués avant d’être jetés à la poubelle. Le gavage est interdit dans toute l’Union européenne à l’exception de cinq pays (la France, la Hongrie, la Bulgarie, une partie de la Belgique et l’Espagne). La France produit 75% du foie gras mondial.

Vous êtes à nouveau en ligne