Indre : deux fausses militantes L214 s'introduisent dans des exploitations agricoles

Un agriculteur dans son champ. Photo d\'illustration.
Un agriculteur dans son champ. Photo d'illustration. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Une main courante a été déposée auprès de la gendarmerie par un exploitant agricole dans l'Indre. De son côté, L214 dément toute implication.

Plusieurs cas d'intrusions dans des exploitations agricoles ont été signalés ces dernières semaines dans l'Indre, rapporte dimanche 30 août France Bleu Berry, qui précise qu'il s'agit de deux femmes se réclamant de l'association L214.

Ces deux femmes arrivent en voiture, avec une plaque d'immatriculation masquée, s'introduisent dans l'exploitation et prennent des photos, se revendiquant de l'association. De son côté, L214 dément toute implication. "Je peux vous garantir que nous ne menons pas d'enquêtes en ce moment dans l'Indre ; et certainement pas de cette façon", a répondu à France Bleu Berry le directeur des enquêtes de l'association, Sébastien Arsac. "Nous nous appuyons beaucoup sur des lanceurs d'alerte, des personnes déjà à l'intérieur des exploitations", précise-t-il.

Une main courante a été déposée auprès de la gendarmerie par un exploitant agricole dans l'Indre. Les gendarmes ont lancé un appel à la vigilance et organisé une réunion pour sensibiliser les agriculteurs à la meilleure façon de réagir face à ce genre d'intrusions.

Vous êtes à nouveau en ligne