"ll y aura des représentants de la protection animale dans tous les abattoirs", promet Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll, le 24 mars 2016, à Paris. 
Stéphane Le Foll, le 24 mars 2016, à Paris.  (YANN BOHAC / AFP)

Le ministre de l'Agriculture a réagi sur l'antenne d'Europe 1 après la diffusion d'une vidéo montrant des mauvais traitements infligés à des animaux dans un abattoir des Pyrénées-Atlantiques.

Stéphane Le Foll veut une "enquête sur tous les abattoirs", après le scandale déclenché par une vidéo tournée dans un établissement de Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques) et diffusée par l'association L214. Au micro d'Europe 1, jeudi 31 mars, le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement a également annoncé la mise en place systématique d'un représentant de la protection animale.

"Il y a au niveau européen une réglementation qui prévoit des représentants pour la protection dans tous les abattoirs", a-t-il fait valoir Et le ministre de reconnaître dans la foulée : "Il n’y a pas de représentants dans tous les abattoirs". "Il y aura donc des représentants de la protection animale dans tous les abattoirs", a promis Stéphane Le Foll. Le porte-parole du gouvernement a aussi évoqué la création d'un statut de salariés à qui sera accordé une "protection" particulière pouvant aller jusqu'au "statut de lanceur d'alerte".