Maltraitance animale et abandons : un député LREM veut mettre fin aux "achats d'impulsion"

Loïc Dombreval, député LREM des Alpes-Maritimes et président du groupe \"Condition animale\" à l\'Assemblée nationale, le 23 juin 2017.
Loïc Dombreval, député LREM des Alpes-Maritimes et président du groupe "Condition animale" à l'Assemblée nationale, le 23 juin 2017. (ALAIN JOCARD / AFP)

Loïc Dombreval, le président du groupe "Condition animale" à l'Assemblée nationale, remet mardi au Premier ministre un rapport de 300 pages contenant 120 propositions.

Les achats d'animaux domestiques sur les sites comme "Leboncoin, Facebook, tous ces sites Internet généralistes ou dans les animaleries, où l'on a des achats d'impulsion, il faut faire en sorte qu'ils soient limités", demande mardi 23 juin sur franceinfo Loïc Dombreval, député LREM des Alpes-Maritimes et président du groupe "Condition animale" à l'Assemblée nationale. C'est l'une des 120 propositions présentées dans un rapport de 300 pages qu'il remet au Premier ministre, Édouard Philippe. Loïc Dombreval espère notamment, avec ce rapport, mettre fin aux "abandons" et à "la maltraitance".

franceinfo : La loi punit plus sévèrement quelqu'un qui brûle une voiture ou qui dégrade un bien public que quelqu'un qui s'en prend à un animal ?

Oui, c'est exactement ça. On se rend compte que les peines sont plus sévères sur des objets que sur les animaux. Je casse une statue, je peux avoir jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende. Je tue un chien volontairement, ce sera deux ans et 30 000 euros. Il y a un décalage qui me paraît être tout à fait surprenant qu'il faut corriger.

Vous souhaitez aussi qu'il ne soit plus possible à l'avenir d'acheter un chat ou un chien en animalerie. Pourquoi ?

Parce que vous achetez un chien ou un chat en 30 secondes dans une animalerie, sur un parking de supermarché, dans une foire ou une exposition, sous la pression des enfants et vous vous rendez compte qu'en fait, il n'est pas fait pour vous parce que vous n'habitez pas au bon endroit pour avoir un grand chien, ou pour plein de raisons. Je souhaite que ce mariage ne soit pas suivi d'un divorce, donc il faut améliorer les choses. Les sites comme Leboncoin, Facebook et tous ces sites Internet généralistes ou les animaleries, où on a déjà ces achats d'impulsion, il faut faire en sorte que ça soit limité.

Vous souhaitez mettre en place une attestation de connaissances minimales avant d'acheter un animal de compagnie. Quelle serait cette attestation ?

C'est un petit QCM sur des choses absolument à savoir : combien ça coûte ? Comment il faut faire ? Comment ça marche ? Certains ne le savent pas et derrière, ça entraîne des abandons ou des maltraitances, parfois par négligence ou par incompréhension, par méconnaissance. Ce serait gratuit, avant l'achat d'un animal. Si vous le ratez, vous pouvez recommencer tout de suite, comme ça, vous avez imprimé trois, quatre idées absolument indispensables, à savoir avant d'acquérir l'animal.

Faudrait-il également un numéro vert pour signaler les actes de maltraitance ?

Oui, on ne sait jamais où téléphoner, à qui s'adresser quand il y a un problème, quand on voit des actes de maltraitance sur un chien ou un chat. Ils font partie des familles et sont même parfois membres de la famille, il faut donc les traiter comme ça et pouvoir téléphoner rapidement pour pouvoir signaler un acte de maltraitance sur un animal ou une négligence. C'est quelque chose qui me paraît aussi très important pour pouvoir améliorer leur condition.

Vous êtes à nouveau en ligne