Voir la vidéo

Les orangs-outans Tapanuli : une nouvelle espèce déjà en danger

Des caractéristiques bien distinctes

En Indonésie, au nord de l’île de Sumatra,  une nouvelle espèce d’orang-outans vient d’être identifiée. Baptisée Tapanuli, les scientifiques les avaient originellement découverts dans la région de Batang Toru en 1997.

C’est après 20 ans d’analyses génétiques que les chercheurs se sont rendus compte que leurs différences physiques d’avec leurs congénères faisaient de ces singes une espèce à part entière.

Grâce à l’étude du crâne d’un grand singe tué en 2013, les premières spécificités des Tapanuli ont ainsi été mises en avant.

C’est la seulement la troisième espèce d’orang-outans découverte dans le monde, et la dernière découverte d'une espèce de grands singes remontait à 1929.

Les grands singes les plus menacés au monde 

Cette espèce ne compte que 800 individus, répartis sur une aire de 1000km2.

Les biologistes ayant fait leur découverte s’inquiètent : « Si seulement huit de ces 800 animaux restant étaient tués ou retirés du groupe chaque année, l’espèce pourrait disparaître ».

La superficie des forêts de Sumatra ayant été réduite de 60% en 20 ans, les Tapanuli sont directement menacés. 

La destruction des forêts de Sumatra est due aux sécheresses causées par le phénomène climatique El Niño, mais aussi aux producteurs d’huile de palme.

Une surface égale à six terrains de football est déboisée chaque minute sur l’île.

plus