Grâce au numérique, cette jeune Irakienne sauve les animaux errants

Une Irakienne de 22 ans a lancé une initiative dans sa ville de Bagdad pour rendre disponibles à l'adoption les nombreux animaux errants de la ville.

À Bagdad, des milliers d'animaux errants sont tués et maltraités chaque jour.

Ahmed al-Qaisy est vétérinaire. Il exprime son désarroi face au traitement des animaux sauvages en ville : "La plupart des animaux que nous recevons ont subi des abus. Il ont été percutés par une voiture ou maltraités par des adultes et des enfants."

Une simple page Facebook

Ces animaux ont maintenant quelqu'un pour les défendre : Assan Attallah, 22 ans. Elle a créé une page Facebook permettant l'adoption gratuite d'animaux errants.

"De nombreuses personnes achètent très chers des animaux, alors pourquoi ne pas recueillir les animaux errants, les emmener chez le vétérinaire et les nettoyer pour qu'ensuite les gens puissent les adopter ?", a-t-elle exprimé.

Il y a quelques années encore, les chiens étaient considérés comme une nuisance et étaient abattus à l'arme automatique par la municipalité.

Celle qui a jusqu'ici réussi à sauver 25 animaux raconte toute sa joie de pouvoir le faire : "Je crois que nous sommes faits l'un pour l'autre et j'apprécie le sentiment de responsabilité. J'aime donner tout ce que je peux à chaque créature. Lorsque j'enlève son bandage et que je vois que ça blessure a guéri, ça vaut tous les efforts que j'ai pu investir." 

Vous êtes à nouveau en ligne