Angleterre : des pompiers sauvent des cochons et les mangent au barbecue six mois plus tard

Des cochons dans une ferme à Pordic (Côtes-d\'Armor), le 30 mars 2017. 
Des cochons dans une ferme à Pordic (Côtes-d'Armor), le 30 mars 2017.  (LOIC VENANCE / AFP)

Les pompiers ont suscité la colère d'associations de protection des animaux. Ils ont ensuite présenté leurs excuses. 

Des pompiers du sud-ouest de l'Angleterre se sont réjouis d'avoir reçu des saucisses faites à partir des cochons qu'ils avaient sauvés d'un incendie, suscitant mercredi 24 août, la colère d'associations de protection des animaux.

"Nous avons pu goûter le fruit de nos efforts"

Dix-huit porcelets et deux truies ont survécu, en février, à un incendie dans leur ferme de Pewsey dans le Wiltshire, (sud-ouest de l'Angleterre) où 60 tonnes de foin sont parties en fumée. Pour remercier les pompiers, la directrice de la ferme Rachel Rivers leur a offert des saucisses fabriquées à partir des animaux rescapés. "Je leur avais promis à l'époque que je leur amènerais des saucisses et ils étaient tous ravis", a déclaré mercredi à la BBC Rachel Rivers, la directrice de la ferme. "Je suis sûre que les végétariens vont détester", a-t-elle cependant concédé.

Les pompiers de la Pewsey Fire station, eux, ont manifestement apprécié l'attention de la fermière, comme ils l'ont fait savoir sur leur page Facebook : "nous avons pu goûter le fruit de nos efforts de cette nuit de février. Un grand merci à Rachel Rivers (...) si certains de nos abonnés font un barbecue pour le long week-end, cherchez ces saucisses, elles sont fantastiques"

Les soldats du feu se sont excusés

Vivement critiqués sur les réseaux sociaux et par l'organisation de défense des animaux Peta, les hommes du feu ont retiré leur post, et posté un nouveau message, d'excuse cette fois, sur le réseau social : "concernant le récent message sur cette page, nous reconnaissons que cela a pu offenser des gens - nous nous en excusons et c'est pourquoi nous avons retiré le précédent message", ont-il expliqué. 

Vous êtes à nouveau en ligne