Abattoir d'Alès : le parquet ouvre une enquête sur les mauvais traitements d'animaux

L\'entrée de l\'abattoir d\'Alès (Gard), le 15 octobre 2015.
L'entrée de l'abattoir d'Alès (Gard), le 15 octobre 2015. (PASCAL GUYOT / AFP)

La décision est prise après la diffusion d'images chocs sur les conditions de mise à mort des animaux.

Le parquet d'Alès (Gard) ouvre une enquête préliminaire, jeudi 15 octobre, sur des "faits d'acte de cruauté, mauvais traitements sur animaux" à l'abattoir municipal, après la diffusion d'images chocs mercredi sur les conditions de mise à mort des animaux. Sur la vidéo, publiée par l'association L214, on découvre les terribles conditions dans lesquelles sont tués cochons, vaches, chevaux et moutons.

Cent vingt emplois sont liés à l'abattoir

Dans un communiqué, le parquet a précisé que cette enquête était ouverte après le dépôt d'une plainte par l'association qui a dénoncé les conditions d'abattage des animaux dans cet abattoir.

La diffusion de la vidéo montrant des mauvais traitements a d'ores et déjà entraîné, mercredi, la fermeture à titre conservatoire de l'abattoir. Cent vingt emplois sont liés directement ou indirectement à cet établissement.

 

Vous êtes à nouveau en ligne