Alsace : dans une dresserie d'aigles

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Plus de 200 idées pour dépenser moins, tout en respectant l'environnement. Direction l'Alsace, près du haut Koenigsbourg, où on peut emmener les enfants visiter la plus vieille volerie de France. A partir de 12 ans, ils peuvent se mettre dans la peau d'un dresseur d'aigle. Ce matin, le château leur appartient. Rencontre intime avec les oiseaux de proie. Une visite privée de la plus vieille volerie de France. Mon bras est le perchoir. L'oiseau doit s'installer dessus. Il doit être rassuré, donc, il faut tenir le bras bien fort et droit. Très bien. Elle descend du ciel et vient se poser en toute confiance. Super. On ne bouge pas le bras. Très bon rappel. C'est parfait. Tu l'orientes. Les rapaces se prêtent au jeu. Les visiteurs découvrent les rudiments du dressage, en adoptant les bons gestes et sans plus aucune appréhension. C'est plus un moment de bonheur qu'un moment de peur. Oui, très impressionnant. C'est lourd et on sent de la puissance. De la puissance, et de la fragilité aussi au coeur de l'écloserie. Ce petit faucon a six jours et un gros appétit. Depuis un demi-siècle, "La Volerie des aigles" préserve les espèces, à travers la reproduction et par des spectacles quotidiens, qui rassemblent des milliers de spectateurs durant la saison.

Plus de 200 idées pour dépenser moins, tout en respectant l'environnement.

Direction l'Alsace, près du haut Koenigsbourg, où on peut emmener les enfants visiter la plus vieille volerie de France. A partir de 12 ans, ils peuvent se mettre dans la peau d'un dresseur d'aigle.

Ce matin, le château leur appartient. Rencontre intime avec les oiseaux de proie. Une visite privée de la plus vieille volerie de France.

Mon bras est le perchoir. L'oiseau doit s'installer dessus. Il doit être rassuré, donc, il faut tenir le bras bien fort et droit.

Très bien.

Elle descend du ciel et vient se poser en toute confiance.

Super. On ne bouge pas le bras. Très bon rappel. C'est parfait. Tu l'orientes.

Les rapaces se prêtent au jeu. Les visiteurs découvrent les rudiments du dressage, en adoptant les bons gestes et sans plus aucune appréhension.

C'est plus un moment de bonheur qu'un moment de peur.

Oui, très impressionnant. C'est lourd et on sent de la puissance.

De la puissance, et de la fragilité aussi au coeur de l'écloserie. Ce petit faucon a six jours et un gros appétit. Depuis un demi-siècle, "La Volerie des aigles" préserve les espèces, à travers la reproduction et par des spectacles quotidiens, qui rassemblent des milliers de spectateurs durant la saison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne