Air France : quel avenir pour la compagnie ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'actualité sociale. Selon "Les Echos", entre 2.600 et 3.000 nouvelles suppressions de postes à Air France. C'est ce que s'apprête à confirmer la compagnie, demain. Après un premier plan il y a déjà un an et demi. Où se joue l'avenir d'Air France ? Pour la direction, il faut retrouver une forte image de marque sur le long-courrier. La bataille du luxe est engagée face aux compagnies asiatiques. A Roissy, 13h de vol vers Singapour pour ce long-courrier. Pour certains privilégiés, le vol va se faire en classe Affaires de "Singapore Airlines". Visite de leur A380. Nous avons décide de configurer ce pont supérieur 100% classe Affaires. Nous avons 86 sièges. Chaque siège a un accès direct au couloir, un écran télé avec 1.400 programmes, un miroir, du cuir et de l'espace. Le siège est très vaste, 86 cm de large, le plus spacieux du marche. Chaque fauteuil aurait coûté pas moins de 40.000 E. Il se transforme en vrai lit. Il fait combien. Il fait 2 m de long. Les concurrents se livrent à une guerre sans pitié. A Dubaï', Emirates propose un bar. Air France promet des sièges-lits. Pour toutes les compagnies, pas question de vol sans champagne, et sans plat conçu par un chef étoilé. L'enjeu est vital : la classe Affaires est plus rentable que l'Economique. La classe Affaires ne représente en moyenne que 20 % des places dans un avion mais rapporte environ 40 % des recettes. Prix du billet : environ 4.000 E aller-retour pour un Paris-Singapour Le client est précis sur ses attentes. Le confort du siège est important. La possibilité de travailler dans un cadre agréable. La concurrence débute dans les salons Affaires réservés, comme ici à Roissy chez Air France. 3.000 m2 où tout est gratuit : repas, journaux, Internet. Ici, c'est l'occasion pour nos clients, avant de partir, de prendre une douche, de se détendre. Un massage dans un cabine privée est offert. La fidélité se gagne en étant attentif. L'autre jour, un client avait un bouton défait. L'hôtesse lui a proposé de le lui recoudre. On ne faisait pas ça spontanément avant. En 2014, Air France va dépenser 1,6 million d'euros parjour pour rénover sa classe Affaires, afin de faire face à la concurrence, alors que la compagnie est en pleine restructuration.

L'actualité sociale. Selon "Les Echos", entre 2.600 et 3.000 nouvelles suppressions de postes à Air France. C'est ce que s'apprête à confirmer la compagnie, demain. Après un premier plan il y a déjà un an et demi. Où se joue l'avenir d'Air France ? Pour la direction, il faut retrouver une forte image de marque sur le long-courrier. La bataille du luxe est engagée face aux compagnies asiatiques.

A Roissy, 13h de vol vers Singapour pour ce long-courrier. Pour certains privilégiés, le vol va se faire en classe Affaires de "Singapore Airlines". Visite de leur A380.

Nous avons décide de configurer ce pont supérieur 100% classe Affaires. Nous avons 86 sièges.

Chaque siège a un accès direct au couloir, un écran télé avec 1.400 programmes, un miroir, du cuir et de l'espace.

Le siège est très vaste, 86 cm de large, le plus spacieux du marche.

Chaque fauteuil aurait coûté pas moins de 40.000 E. Il se transforme en vrai lit.

Il fait combien.

Il fait 2 m de long.

Les concurrents se livrent à une guerre sans pitié. A Dubaï', Emirates propose un bar. Air France promet des sièges-lits. Pour toutes les compagnies, pas question de vol sans champagne, et sans plat conçu par un chef étoilé. L'enjeu est vital : la classe Affaires est plus rentable que l'Economique. La classe Affaires ne représente en moyenne que 20 % des places dans un avion mais rapporte environ 40 % des recettes. Prix du billet : environ 4.000 E aller-retour pour un Paris-Singapour Le client est précis sur ses attentes.

Le confort du siège est important.

La possibilité de travailler dans un cadre agréable.

La concurrence débute dans les salons Affaires réservés, comme ici à Roissy chez Air France. 3.000 m2 où tout est gratuit : repas, journaux, Internet.

Ici, c'est l'occasion pour nos clients, avant de partir, de prendre une douche, de se détendre.

Un massage dans un cabine privée est offert. La fidélité se gagne en étant attentif.

L'autre jour, un client avait un bouton défait. L'hôtesse lui a proposé de le lui recoudre. On ne faisait pas ça spontanément avant.

En 2014, Air France va dépenser 1,6 million d'euros parjour pour rénover sa classe Affaires, afin de faire face à la concurrence, alors que la compagnie est en pleine restructuration.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne