Air France : la grève des pilotes reconduite pour une semaine

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La grève des pilotes d'Air France a été reconduite pour une durée d'une semaine. 4 vols sur 10 au programme aujourd'hui. Reste à savoir comment la situation pourrait se débloquer. Les pilotes ont lancé un appel au Premier ministre. 7e jour de grève, et toujours des vols Air France annulés. A Orly ce matin, comme dans de nombreux aéroports de province, prendre un avion reste un casse-tête pour les passagers. Toujours pas de nouvelles, je suis obligé de me déplacer. Je viens pour les informations et voir si je peux être déplacé sur un autre vol. J'ai un impératif de partir, j'ai été obligé de prendre un autre billet et je ne sais pas si je pourrais être remboursé. En fait, seuls 38% des vols de la compagnie sont assurés aujourd'hui. Et c'est pire au départ de certaines villes comme Lille, où tous les avions sont cloués au sol. Les négociations entre les pilotes en grève et la direction n'avancent pas, le désaccord porte sur la façon de développer Transavia, la filiale à bas coût d'Air France. Les pilotes redoutent que les emplois n'échappent au droit français, face aux blocages ils en appellent au gouvernement. Aujourd'hui, nous avons demandé à être reçus par le Premier ministre, nous attendons sa réponse. Nous ne doutons pas que la toile de fond qui est la délocalisation de l'emploi français dans cette affaire saura l'intéresser et nous espérons être reçus rapidement. Alors que la compagnie devait redevenir bénéficiaire cette année, la grève s'enlise et les comptes d'Air France plongent. Selon la direction, chaque jour de grève coûte autour de 15 millions d'euros, ce qui fait un total de 105 millions d'euros aujourd'hui, et ce n'est pas fini. Le mouvement est reconduit jusqu'à vendredi prochain, il s'agit du plus long conflit depuis 16 ans. Selon une enquête, 75% des dirigeants de PME déclarent avoir des difficultés de recrutement, un comble au vu des chiffres du chômage.

La grève des pilotes d'Air France a été reconduite pour une durée d'une semaine. 4 vols sur 10 au programme aujourd'hui. Reste à savoir comment la situation pourrait se débloquer. Les pilotes ont lancé un appel au Premier ministre.

7e jour de grève, et toujours des vols Air France annulés. A Orly ce matin, comme dans de nombreux aéroports de province, prendre un avion reste un casse-tête pour les passagers.

Toujours pas de nouvelles, je suis obligé de me déplacer.

Je viens pour les informations et voir si je peux être déplacé sur un autre vol.

J'ai un impératif de partir, j'ai été obligé de prendre un autre billet et je ne sais pas si je pourrais être remboursé.

En fait, seuls 38% des vols de la compagnie sont assurés aujourd'hui. Et c'est pire au départ de certaines villes comme Lille, où tous les avions sont cloués au sol. Les négociations entre les pilotes en grève et la direction n'avancent pas, le désaccord porte sur la façon de développer Transavia, la filiale à bas coût d'Air France. Les pilotes redoutent que les emplois n'échappent au droit français, face aux blocages ils en appellent au gouvernement.

Aujourd'hui, nous avons demandé à être reçus par le Premier ministre, nous attendons sa réponse. Nous ne doutons pas que la toile de fond qui est la délocalisation de l'emploi français dans cette affaire saura l'intéresser et nous espérons être reçus rapidement.

Alors que la compagnie devait redevenir bénéficiaire cette année, la grève s'enlise et les comptes d'Air France plongent. Selon la direction, chaque jour de grève coûte autour de 15 millions d'euros, ce qui fait un total de 105 millions d'euros aujourd'hui, et ce n'est pas fini. Le mouvement est reconduit jusqu'à vendredi prochain, il s'agit du plus long conflit depuis 16 ans.

Selon une enquête, 75% des dirigeants de PME déclarent avoir des difficultés de recrutement, un comble au vu des chiffres du chômage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne