11 novembre : incidents pendant les commémorations

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Autre titre, les cérémonies du 1. Novembre. On évoquera les discours et les hommages officiels. Mais d'abord, ces incidents sur les Champs-Elysées. Des sifflets, des huées ont été adressés à François Hollande. Manuel Valls dénonce l'extrême droite. Le Front national crie a l'amalgame et proteste contre des arrestations arbitraires. La cérémonie sous l'Arc de triomphe finie, François Hollande se dirige vers l'Elysée. En haut des Champs-Elysées, il est hué. Surtout issus du "Mariage pour tous" ces militants radicaux avaient annoncé des vendredi leur volonté d'en découdre. Certains portent un bonnet rouge. Une opération qui provoque des contestations parmi l'assistance. Hollande démission. On commémore la Grande Guerre! Quand on est républicain, on se tait. 73 personnes sont interpellées, 4 placées en garde à vue. Manuel Valls dénonce "des manifestations liées à l'extrême droite". Inacceptable, insupportable. On ne peut pas mettre en cause la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, ni utiliser un rassemblement de ce type pour s'attaquer aux valeurs de la République et de notre pays. Marine Le Pen désapprouve ces comportements et rejette toute responsabilité. L'UMP condamne ces actions.

Autre titre, les cérémonies du 1.

Novembre. On évoquera les discours et les hommages officiels. Mais d'abord, ces incidents sur les Champs-Elysées. Des sifflets, des huées ont été adressés à François Hollande. Manuel Valls dénonce l'extrême droite. Le Front national crie a l'amalgame et proteste contre des arrestations arbitraires.

La cérémonie sous l'Arc de triomphe finie, François Hollande se dirige vers l'Elysée. En haut des Champs-Elysées, il est hué. Surtout issus du "Mariage pour tous" ces militants radicaux avaient annoncé des vendredi leur volonté d'en découdre. Certains portent un bonnet rouge. Une opération qui provoque des contestations parmi l'assistance.

Hollande démission.

On commémore la Grande Guerre! Quand on est républicain, on se tait.

73 personnes sont interpellées, 4 placées en garde à vue. Manuel Valls dénonce "des manifestations liées à l'extrême droite".

Inacceptable, insupportable. On ne peut pas mettre en cause la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, ni utiliser un rassemblement de ce type pour s'attaquer aux valeurs de la République et de notre pays.

Marine Le Pen désapprouve ces comportements et rejette toute responsabilité. L'UMP condamne ces actions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne