Voir la vidéo
France 3

L'école de voile des Glénans fête son 70e anniversaire

Il paraît que pour les amoureux de la voile, le paradis, c'est ici. C'est une école connue et reconnue dans le monde entier. Pour y aller, il faut d'abord prendre le bateau à Concarneau (Finistère) , puis accoster à Fort Cigogne, Penfret, Drénec ou Bananec, des noms sortis d'un roman d'aventures du siècle dernier : bienvenue dans l'archipel des Glénans. Ce jour-là, 480 personnes sont sur zone. Des apprentis bien sûr, mais aussi des moniteurs bénévoles. C'est la marque de fabrique des Glénans.

Ambiance colonie de vacances

Partage, le maître mot. En 1947, pour oublier les horreurs de la guerre, Philippe Vianney crée l'école de voile des Glénans. Sur un bateau, en effet, il faut se faire confiance, réapprendre à vivre ensemble, comme dans la Résistance. Depuis, l'école des Glénans a formé des milliers de navigateurs, comme le petit Mozart de la mer, Franck Cammas. Les Glénans, tout sauf un palace : une ambiance colonie de vacances de 14 à 97 ans, comportant 800 hébergements et voyant passer 15 000 stagiaires à l'année. Pour la cuisine et le nettoyage, c'est chacun son tour. Parce que l'essentiel, c'est la voile, apprendre et transmettre. Le vent, le sable, la mer et les voiles : 70 ans après sa création, l'école des Glénans est reconnue dans le monde entier. Plus de 400 000 personnes ont empanné, viré de bord, hissé les voiles dans l'archipel, pour apprendre à naviguer ensemble.

plus