Le coureur britannique Tom Simpson au départ de la première étape du Tour de France 1966, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 21 juin 1966.
Le coureur britannique Tom Simpson au départ de la première étape du Tour de France 1966, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 21 juin 1966. (GETTY IMAGES / GETTY IMAGES EUROPE)

Mort de Tom Simpson sur le Tour de France il y a 50 ans : sa fille réclame toujours "des preuves de dopage"

Joanna Simpson, la fille du Britannique Tom Simpson, mort le 13 juillet 1967 lors de la 13e étape du Tour de France, réclame des preuves sur les soupçons de dopage qui continuent d'entourer son père. "Si quelqu'un a des preuves, de vraies preuves que mon père est mort de dopage, envoyez, les noir sur blanc", a-t-elle déclaré à France Bleu Vaucluse.

>> Tour de France : 13 juillet 1967, Tom Simpson, la mort en direct

Tom Simpson est accusé d'être le premier concurrent du Tour de France mort du dopage en pleine épreuve. Le rapport d'autopsie du corps a été détruit et les informations judiciaires et demandes d'expertises ont disparu, selon la fille de Simpson.

Le 13 juillet 1967, la température dépasse les 35 degrés lorsque le peloton traverse Carpentras, en route vers le mont Ventoux. Les coureurs ne peuvent pas prendre de bidons d'eau dans les voitures des directeurs sportifs, le règlement l'interdit.

Dans le peloton de cette 13e étape du Tour de France 1967, l'ex-coureur Georges Chappe se souvient que "Tom avait pris une bouteille d'alcool qu'il avait glissé dans son porte-bidon". Le champion anglais zigzague sur la route, s'affaisse dans le pierrier, près du sommet du Ventoux. Tom Simpson est d'abord secouru par des spectateurs puis un hélicoptère le transporte inconscient vers Avignon. Le décès est constaté à l’hôpital Sainte-Marthe d'Avignon.

L'autopsie révélera des traces d'amphétamines. Après la mort de Tom Simpson, le règlement du Tour de France est modifié : les cyclistes peuvent se ravitailler en eau auprès de leur voiture.

"Le Tour ne nous aime pas, nous les Simpson"

La stèle élevée en l\'honneur de Tom Simpson, sur les pentes du mont Ventoux (Vaucluse), prise en photo le 12 juillet 2016.
La stèle élevée en l'honneur de Tom Simpson, sur les pentes du mont Ventoux (Vaucluse), prise en photo le 12 juillet 2016. (BORIS HORVAT / AFP)

Le Tour 2017 est dans les Pyrénées, jeudi, pour la 12e étape entre Pau et Peyragudes. La famille de Tom Simpson, elle, sera sur le mont Ventoux (Vaucluse) pour un hommage devant la stèle à la mémoire de Tom Simpson. Ils inaugureront un escalier de grès qui mène à la stèle. "C'est la famille qui l'a fait, le Tour de France ne nous a rien donné", explique Joanne Simpson à nos confrères de France Bleu Vaucluse. 

La stèle a été rénovée et Joanne Simpson se félicite de l'absence du Tour de France cette année sur le Ventoux. "Le Tour de France n'est pas monté cette année spécialement car c'était le 50e anniversaire de la mort de mon père. Il ne nous aime pas, nous les Simpson. Mais c'est une bonne chose qu'il ne monte pas le Ventoux cette année, sinon nous n'aurions pas pu le gravir."

"Je veux remercier tous ceux qui laissent un bidon, une casquette. C'est pour cela que j'ai construit ces marches : pour accéder plus facilement au monument", précise Joanna Simpson.