Voir la vidéo
FRANCEINFO

VIDEO. Rallye des gazelles : "je suis là pour défendre la cause des femmes" Florence Renversé

"Dans la tête de beaucoup d’hommes c’est atypique de se dire qu’on est capable de partir dans le désert, naviguer sans GPS, avec une boussole et une carte" c’est Florence Renversé, participante du Rallye des gazelles 2017, qui l’affirme lundi 27 février sur le canapé gris de ":L’éco".

Chef d’entreprise, épouse, mère, Florence Renversé cumule les jobs. En réponse à la Question qui fâche, elle se défend : "je n’ai absolument pas la prétention d’être la femme parfaite, je suis juste une femme épanouie qui a réussi à trouver un équilibre entre sa vie professionnelle et professionnelle."

"Un monde d’hommes"

Femme du digital, Florence Renversé dirige la société Dropcloud : "nous faisons de la sauvegarde en ligne, du transfert de fichiers volumineux et du partage collaboratif de données." Une entreprise française, en concurrence directe avec l’américain Dropbox.

La traversée du désert marocain périlleuse qui l'attend fait inévitablement écho à son parcours professionnel : "c’est un monde d’hommes, la plupart de nos clients sont d’ailleurs aussi des hommes. J’ai la ténacité, la volonté, la niaque, j’ai vraiment envie d’y aller !"

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Florence Renversé a choisi de prendre le large sur Santiano d’Hugues Aufray.

":L'éco"vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.