France 3

Stade Français/Racing 92 : pas de mariage forcé

Annoncée à la surprise générale en début de semaine, la fusion entre le Racing 92 et le Stade Français est abandonnée. Par un communiqué rendu public ce dimanche 19 mars, Jacky Lorenzetti, le président du Racing 92, déclare faire machine arrière. La fusion annoncée des deux rivaux franciliens soulevait de vives oppositions : celle des rugbymen du Stade Français entrés en grève illimitée, celle de la FFR prise au dépourvu et celle des supporters du Stade Français.

L'avenir du Stade Français en pointillé

Reste qu'après cette semaine mouvementée, le Stade Français n'est pas pour autant sorti de la crise et des difficultés financières qui le minent. "On m'a beaucoup reproché de ne pas concerter donc on va discuter et puis on va voir qui a les meilleures idées et comment on va les mettre en oeuvre", explique Thomas Savare, président du Stade Français. Une nouvelle réunion est prévue cette semaine à la Ligue nationale de rugby sur l'avenir de club historique.