Anne Hidalgo, maire de Paris, Thomas Bach, président du CIO et Eric Garcetti, maire de Los angeles, le 13 septembre 2017 à Lima.
Anne Hidalgo, maire de Paris, Thomas Bach, président du CIO et Eric Garcetti, maire de Los angeles, le 13 septembre 2017 à Lima. (FABRICE COFFRINI / AFP)

"Historique", "formidable", "de l'or en barre" : les réactions après l'attribution des Jeux olympiques 2024 à Paris

Après un siècle d'attente et de cuisants échecs, Paris a été officiellement désignée ville hôte des Jeux olympiques 2024, mercredi 13 septembre lors de la 131e session du CIO à Lima, au Pérou. Dans le même temps, Los Angeles s'est vue confier les JO d'été 2028.

>> Suivre notre direct sur l'attribution des JO 2024 à Paris

La maire de Paris Anne Hidalgo a commenté, sur son compte Twitter, le vote à Lima au Pérou qui attribue à Paris les JO 2024. "Historique ! Cent ans après 1924 nous ramenons les Jeux à Paris. Avec #Paris2024, c'est toute la France qui gagne !", s'est exclamée l'élue.

Emmanuel Macron s'est exprimé depuis la Guadeloupe, dans un message enregistré. Il s'est réjoui de cette "formidable reconnaissance de la place de la France dans l'olympisme".

"La fierté" et la "joie" du gouvernement 

Laura Flessel, ministre des Sports, a réagi sur franceinfo depuis Lima au Pérou : "Ça y est, on va ramener les jeux à Paris ! Il n'y a que des larmes de joie", a lancé Laura Flessel qui a ajouté : "On est très fiers, on a tenu jusqu'à la dernière minute à montrer une présentation qui disait qu'on voulait les Jeux et que nous étions prêts".

"Ça fait 20 ans que j'attends ça, j'ai fait cinq olympiades et aujourd'hui je suis fière. On a fait un collectif gagnant. Jusqu'à la dernière minute on a montré notre envie de recevoir. Aujourd'hui ce n'est que de la fierté, de la joie et des sourires", s'est félicitée Laura Flessel

Chez le chef du gouvernement, Edouard Philippe, l'enthousiasme est aussi de rigueur sur Twitter : "À nous Paris 2024, bravo ! C'est une France transformée, optimiste et conquérante qui accueillera ces Jeux olympiques et paralympiques."

"Une bonne nouvelle" et de "l'or en barre" pour les élus des villes qui accueillent des épreuves

Ce seront 38 sites qui seront dédiés à la compétition, en plus du Village olympique. Neuf d'entre eux se trouvent en dehors de la région parisienne. Chez les élus de ces villes, la joie est palpable. Pour le maire de Bordeaux Alain Juppé, sur Twitter, "les JO à Paris en 2024, formidable bonne nouvelle pour la capitale et pour la France ! Vive l'esprit olympique !".

Pour Christian Estrosi, maire de Nice : "La France accueillera les Jeux olympiques pour la sixième fois de son histoire ! Bravo à tous les acteurs de Paris 2024 !" Martine Aubry, également sur Twitter, envoie ses félicitations à "l'équipe de sportifs et aux élus qui nous ont fait gagner ! Bravo à la ville de Paris ! Lille et les Lillois se réjouissent pour la France".

Selon André Veyssière, le maire LR de Dugny (Seine-Saint-Denis), qui accueillera le village des médias pendant les Jeux ainsi que les stades olympiques de volley et de badminton, "c'est de l'or en barre". "Pour nous, c'est quelque chose de formidable, s'est-t-il réjoui évoquant l'impact de l'événement sur l'emploi et les logements dans sa ville. Dugny est au hit-parade du logement social, 76% de logements sociaux. Les 4 500 chambres, que nous allons construire pour accueillir les journalistes, seront transformées en habitations après."

plus