Dans le petit stade Louis-II de 18 500 places, les 3 000 supporters de Dortmund attendus ont l\'intention de se faire entendre.
Dans le petit stade Louis-II de 18 500 places, les 3 000 supporters de Dortmund attendus ont l'intention de se faire entendre. (VALERY HACHE / AFP)

Football : les supporters monégasques aux petits soins pour les fans de Dortmund

C’était il y a une semaine. Avec le message "Un lit pour les supporters adverses", Dortmund se mobilisait pour les supporters monégasques à la rue après le report du match, consécutif à l’attentat dirigé contre le bus de l’équipe allemande. Mercredi 19 avril au soir, alors que tout reste possible après la victoire 3 à 2 de Monaco à l’aller,  le quart de finale retour de la Ligue des Champions Monaco-Borussia Dortmund est particulièrement attendue. Sur le terrain, évidemment, mais aussi en tribunes, où les supporters monégasques veulent être à la hauteur de l’accueil reçu en Allemagne.

Les Monégasques aux petits soins pour les supporters de Borussia - reportage Fanny Lechevestrier

00:00-00:00

audio
vidéo

Une semaine plus tard, l’élan de solidarité n’est pas retombé, la bière a juste remplacé le lit. Pour le moment, pas de problème d’hébergement. Alors, pour accueillir au mieux les supporters du Borussia, les Monégasques ont opté pour le verre de l’amitié avec les tout premiers Allemands arrivés à Monaco ou à Nice. Le verre de l’échange, en somme. "Le foot est beaucoup plus qu’un jeu ! Je pense que c’est une bonne idée…", apprécie Stephan, arrivé le matin même de Dortmund.

"Ils ont été géniaux"

Un peu plus loin, Morgane, supportrice de Monaco et qui était du voyage à Dortmund mardi dernier, estime que c’est un juste retour des choses. "J’ai trouvé ça magnifique ! J’en profite pour remercier tous les supporters de Dortmund, ils ont été géniaux, témoigne la supportrice. Ils nous ont laissés leurs lits, et nous ont invités le lendemain midi."

1 500 fans de Dortmund attendus à Monaco

Des supporters fiers aussi de donner une autre image du foot que celle de la violence : "Cela fait du bien… Pour ceux qui sont un peu contre le foot, cela redore un peu le blason de ce sport", estime-t-elle. Cette fête du football battra son plein mercredi après-midi, avec l’arrivée de tous les cars de supporters : 1 500 fans venus de Dortmund sont attendus. Et pour les accueillir, certains ont même appris jusque tard mardi soir les chants du Borussia...