L\'équipe de France s\'est qualifiée pour sa sixième Coupe du monde d\'affilée grâce à sa victoire, mardi 10 octobre, contre la Biélorussie (2-1), au stade de France, à Saint-Denis.
L'équipe de France s'est qualifiée pour sa sixième Coupe du monde d'affilée grâce à sa victoire, mardi 10 octobre, contre la Biélorussie (2-1), au stade de France, à Saint-Denis. (FRANCK FIFE / AFP)

Coupe du monde 2018 : qui sont les qualifiés, les barragistes et les éliminés ?

Après dix-huit mois de compétition, la première phase des qualifications européennes pour la Coupe du monde 2018 a pris fin, mardi 10 octobre. On connaît désormais 23 des 32 équipes qui participeront au Mondial. Les vainqueurs des matchs de barrage viendront ensuite rejoindre les équipes qualifiées. Pour l'Afrique, la dernière journée de qualification se déroulera du 10 au 14 novembre. Trois places sont encore à prendre. Qualifiés, barragistes, éliminés... Franceinfo fait le point sur le sort des différents pays en lice. 

Les qualifiés 

• En Europe. La Russie, pays hôte, est qualifiée d'office. Les neuf autres pays européens qualifiés pour la phase fianle sont : la Belgique, l'Allemagne, l'Angleterre, l'Espagne, la Pologne, l'Islande, la Serbie, le Portugal et la France. Les Bleus se sont qualifiés pour leur sixième Coupe du monde d'affilée en finissant premiers de leur groupe grâce à leur victoire, mardi, contre la Biélorussie (2-1) au Stade de France.

Pour rappel, les 54 pays de l'UEFA étaient répartis en neuf groupes de six équipes, qui se sont rencontrées lors de matchs aller-retour. Les premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la Coupe du monde 2018. 

• En Amérique du Sud. Le premier tour des qualifications consistait en un mini-championnat en matchs aller-retour regroupant les dix pays engagés. Au final, le Brésil, l'Uruguay, l'Argentine et la Colombie ont décroché les quatre premières places et sont qualifiés directement pour le Mondial. L'Argentine a obtenu son billet grâce à un triplé (3-1) de Lionel Messi face à l'Equateur.

• En Amérique du Nord et centrale. Dans cette phase de qualification à cinq tours, le Panama, vainqueur inattendu du Costa Rica (2-1), s'est qualifié pour sa première Coupe du monde. Les deux autres pays qualifiés pour la zone Concacaf (Confédération de football de l'Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes) sont le Mexique et le Costa Rica.

• En Afrique. Pour l'instant, seuls le Nigeria et l'Egypte sont sûrs d'aller en Russie. Les derniers qualifiés seront connus lors de la dernière de la phase de groupes qui se déroulera du 10 au 14 novembre.

• En Asie. Sur les 46 pays qui ont participé aux quatre tours, l'Iran, le Japon, la Corée du Sud et l'Arabie saoudite sont arrivés premiers.

Les barragistes 

• En Europe. Les huit meilleurs deuxièmes doivent maintenant passer par des matchs de barrage (un aller, un retour contre la même équipe) pour se qualifier. Il s'agit de la Suisse, l'Italie, la Croatie, le Danemark, têtes de série, et de la Suède, de l'Irlande du Nord, de l'Irlande et de la Grèce.

• Ailleurs. Mardi 10 octobre, à Sydney, l'Australie a mis fin au rêve du Mondial 2018 de la Syrie, pays en guerre. Les Australiens défieront au mois de novembre, en match aller-retour, le Honduras, qui a fini 4e de la zone Concacaf et créé la surprise en s'imposant face au Mexique. 

Vainqueur des îles Salomon en finale de la zone Océanie, la Nouvelle-Zélande affrontera le Pérou, arrivé cinquième dans la zone Amérique du Sud,  

Les éliminés 

• En Europe. Parmi les défaites marquantes, on retiendra l'échec des Pays-Bas, éliminés malgré leur victoire (2-0) contre la Suède, mardi. Dans la foulée, Arjen Robben, le capitaine de la sélection néerlandaise, a annoncé sa retraite internationale à 33 ans. Grosse déception également pour le pays de Galles, demi-finaliste de l'Euro en France à l'été 2016. L'Irlande a mis fin à son rêve (1-0) de disputer sa seconde Coupe du monde.

En Afrique. Lors du Mondial brésilien en 2014, l'Algérie avait terminé en 8es de finale. Mais elle a perdu face à la Zambie (1-0) début septembre et est définitivement éliminée. Autre défaite notable dans la zone Afrique, celle du Ghana. L'équipe nationale a été éliminée après son match contre l'Ouganda, samedi 8 octobre (0-0). Les Ghanéens ont toutefois déposé une réclamation auprès de la Fifa concernant l'arbitrage de ce match et demande à le rejouer.

En Amérique du Nord et centrale. Les Etats-Unis ont vécu une soirée cauchemardesque, mardi, avec une défaite 2 buts à 1 à Trinité-et-Tobago, pourtant lanterne rouge de la zone Concacaf. C'est la première fois depuis 1986 que la sélection américaine manquera une phase finale de Coupe du monde.

En Amérique du Sud. Après son sublime doublé à la Copa America (vainqueur en 2015 et 2016), le Chili, espérait confirmer l'essai au Mondial 2018. Mais les coéquipiers d'Alexis Sanchez se sont inclinés 3-0 face au Brésil, mardi, à Sao Paulo et n'iront pas en Russie. Ils compteront parmi les grands absents du Mondial.

plus