Voir la vidéo

Mondiaux d'athlétisme : une belle moisson pour les Bleus

Les Mondiaux d'athlétisme de Londres se sont clôturés ce dimanche 13 août. Avec cinq médailles, dont trois en or, la France réussit une belle moisson et termine quatrième au classement des médailles. Deux tricolores ont particulièrement marqué ses Mondiaux. "Kevin Mayer, 25 ans, titré sur le décathlon. Une première pour la France. L'an dernier il s'était classé deuxième aux JO, c'est quelqu'un qui est plutôt dans la retenue. En revanche, plus extraverti que Pierre-Ambroise Bosse, on ne fait pas. On le savait capable de réussir un exploit, c'est fait, en plus avec la fraîcheur de ses 25 ans", souligne en plateau le journaliste de France 3, Mathieu Méranville.

La malédiction Lavillenie

Yohann Diniz s'est quant à lui imposé sur le 50km marche. "Sa médaille, c'est celle de la maturité. L'an dernier il avait souffert à Rio de problèmes gastriques, mais cette année, il a mieux réussi", rappelle le spécialiste. Quant à Renaud Lavillenie, la malédiction des Mondiaux continue puisqu'il termine médaillé de bronze au concours du saut à la perche. Et enfin, après sa médaille d'argent à Rio, Mélina Robert-Michon doit se contenter cette année de la troisième place au lancer du disque.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus