Voir la vidéo
France 2

VIDEO. "Cash Investigation". Un prêtre condamné pour pédophilie... toujours en poste

Jusqu'en 2016, le cardinal Barbarin a laissé en poste à Lyon, au contact des fidèles et notamment des enfants, un prêtre condamné pour "atteinte à la pudeur et agressions sexuelles sur des mineurs de moins de 15 ans". Le cas du père Didier est particulièrement exemplaire. Selon les informations dont disposent les journalistes, il est toujours prêtre et exercerait dans une église de la capitale des Gaules.

L'homme d'Eglise a pourtant été condamné à six ans de prison dans les années 1990, d'après le jugement du tribunal correctionnel. "Cash Investigation" retrouve le père Didier dans son appartement de fonction. Il confirme, en caméra cachée, qu'il est toujours prêtre dans cette église et qu'il "dépanne à droite et à gauche quand il y a à faire".

Le cardinal est-il au courant ? "Je pense, oui…"

Le cardinal est-il au courant de sa situation ? "Je pense, oui, quand même." L'a-t-il rencontré ? "C'est mon chef. C'est mon patron. Voilà… Allez, je vais vous laisser, parce que c'est gênant pour moi… Soyez très discret…"

Considère-t-il que l'on peut encore être prêtre en ayant été condamné pour agressions sexuelles ? "On peut, bien sûr. Oh oui. Un prêtre ou un autre…" C'est de l'histoire ancienne ? Est-il guéri ? "Chut"… Le prêtre referme alors sa porte. Depuis cette séquence tournée par "Cash Investigation", le père Didier a été déplacé par l'évêché et n'a plus le droit de célébrer les messes… sauf dans une maison de retraite !

"Pédophilie dans l’Eglise : le poids du silence", un film de Martin Boudot, en partenariat avec Mediapart, diffusé mardi 21 mars 2017 sur France 2.